Nous recherchons les meilleures offres pour votre panier.

Alerte aux tiques

Sandrine Billaud, Docteur en pharmacie

Chaque année en France, la maladie de Lyme, qui se transmet par les morsures de tiques, touche près de 27000 personnes. L’été étant propice aux balades en forêt, une vigilance particulière s’impose, et ce jusqu’à 30 jours après une morsure. Votre pharmacien conseil fait le point en cette période critique où plusieurs parcs ferment leurs portes pour cause d’infestation massive.

Tique

Sommaire

 

Qu'est-ce qu'une tique ? 

Une tique est un petit parasite qui n’est pas dangereux en Europe, à condition de le retirer rapidement. Il s’agit en effet d’un acarien que l’on appelle Ixodes, qui vit ancré sur la peau de mammifères, d’oiseaux ou de reptiles et se nourrit de leur sang grâce à un rostre. La tique n’est pas dangereuse dans l’immédiat, mais elle peut transmettre à ses hôtes, et notamment à l’homme, des maladies que l’on appelle vectorielles, la plus connue étant la maladie de Lyme.

Où vivent les tiques ?

Les tiques s’attaquent aux animaux et à l’homme. Ce sont des acariens dits hématophages qui se nourrissent principalement de sang. Les tiques sont retrouvées dans les forêts, les sous-bois, les prairies, mais aussi dans les herbes hautes et elles sont surtout actives du printemps à l’automne.

Qu'est-ce que la maladie de Lyme ?

Il s’agit d’une maladie d’origine infectieuse, qui peut-être potentiellement grave si elle continue de se développer avant d’avoir été diagnostiquée. Elle survient après la morsure d’une tique infectée par une bactérie qui s’appelle Borrelia burgdorferi.

La maladie se manifeste généralement dans les 3 à 30 jours qui suivent la morsure, souvent de façon anodine (éruption de plaques rouges au lieu de la morsure, un peu de température parfois). A cette phase, un traitement antibiotique de deux ou trois semaines permet de guérir de la maladie. Si la maladie de Lyme n’est pas soignée, l’infection peut alors devenir chronique. Les complications peuvent alors être graves et toucher plusieurs organes (arthrose chronique, troubles neurologiques, affections de la peau, maux de tête, troubles visuels…).

 


1Autotest de Lyme- Medisur
2My Test Lyme - Mylan
3Diagnos’Tique Test de Maladie de Lyme - Beaphar 

 

Comment réagir en cas de morsure ?

Si vous constatez une tique encore accrochée à la peau, l’urgence est son retrait qui doit se faire le plus rapidement possible, et de manière adaptée.

Ne cherchez pas à tirer dessus pour l’arracher. Il faut utiliser des tires tiques disponibles en pharmacie, et qui permettent de « dévisser » la tique sans risque. Il faut insérer le crochet autour du corps de la tique, puis tourner lentement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre sans tirer jusqu’à ce qu’elle se décroche.

 

 

1Tick-Boy Tire-tiques Blister - Beaphar 2Tire-tic 2 crochets anti-tiques - Cooper 

 

Contrairement aux idées reçues, il ne faut surtout pas l’endormir avec de l’éther, alcool ou autre huile d’olive... En effet, l’endormir provoque un relâchement de la tique, qui laisse alors sortir les différentes bactéries stockées dans ses glandes salivaires.

Il faut surtout ensuite désinfecter la zone ou la tique a été enlevée, et noter la date de son retrait sur un calendrier.

 

 

1Solution antiseptique Chlorhexidine - Cooper 2Solution antiseptique Chlorhexidine - Cooper 

 

En prévention d'une morsure de tique ?

En prévention, il est conseillé d’utiliser un répulsif sur les zones découvertes lors de promenades, et de porter des vêtements longs et des chaussures fermées. Par la suite, il est nécessaire de contrôler minutieusement l’ensemble du corps après une promenade pour vérifier qu’aucune tique n’y soit fixée. Une morsure de tique est le plus souvent sans douleur, la tique peut rester accrochée solidement à la peau pendant plusieurs jours. Les tiques adultes sont nettement visibles mais les jeunes tiques (nymphes) ne sont pas plus grosses qu’une tête d’épingle.

Et les animaux ?

De la même manière que les humains, les animaux de compagnie (mais aussi sauvages), sont très exposés au risque de morsures par les tiques. Il faut donc utiliser des anti parasitaires externes (anti puces, anti tiques) pour traiter les parasitoses et leur complication en réduisant le risque de ré-infestation. Ces antis tiques doivent être choisis en fonction du mode de vie de l’animal et de la région géographique où ils vivent. En cas d’infestations massives, optez pour un shampooing ou un spray. Les pipettes et les colliers anti parasitaires permettent de prévenir une nouvelle infestation. Les pipettes ou spot-on doivent être appliqués au contact de la peau, souvent au niveau du cou, en écartant bien les poils. Pour un maximum d’efficacité et de sécurité, l’idéal est de traiter l’animal dans une zone où il ne peut pas se lécher. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

 

 

1. Spot-On Chat - Frontline

2. Combo Spot-On Chien - Frontline

 

 

 

Les conseils de pharmaciens
sante (58)beaute (22)grossesse-bebe (15)minceur (7)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%