La diarrhée : comment la soigner ? Que manger en cas de diarrhée ?

Sandrine Billaud, Docteur en pharmacie

La diarrhée ? Ce mal au ventre, cette occupation intempestive du petit coin et l’accès nécessaire en mode ultra rapide aux toilettes ? Pas de doute, le transit s’est accéléré d’un seul coup au point de générer plusieurs selles par jour (plus de 3) et de consistance liquide ou très molle. C’est un épisode de diarrhée qui peut être aigu et persister quelques jours ou bien devenir chronique sur plusieurs semaines… Mais alors dans les 2 cas, que faire pour soulager rapidement les syndromes de diarrhée? 

La diarrhée

Sommaire

La diarrhée : qu’est-ce que c’est ?

La diarrhée se caractérise par une émission de selles de consistance liquide ou molle, plus volumineuses et surtout plus nombreuses que d’habitude : on parle de diarrhée à partir de 3 selles par jour. Ainsi, une diarrhée est l’émission aigue ou chronique de selles anormales et la diarrhée aigüe est un symptôme très courant chez l’adulte et l’enfant puisque en France une personne sur 20 consulte un médecin chaque année pour un épisode de diarrhée aigüe.

Il existe un pic hivernal en décembre/janvier et les femmes sont plus atteintes que les hommes. Mais ce sont les enfants en bas âge (moins de 4 ans) qui sont 2 fois plus touchés alors que les personnes de plus de 50 ans : 2 fois moins.

La diarrhée peut atteindre une seule personne mais aussi plusieurs et notamment dans une collectivité, on la définit alors comme une TIAC (Toxi Infection Alimentaire Collective).

On distingue deux types de diarrhée, la diarrhée aigüe de la diarrhée chronique.

 

  • - La diarrhée chronique:
  • Elle évolue sur 3 semaines au moins et elle est constituée de selles volumineuses (plus de 300 g par 24 heures) et fréquentes (plus de 3 fois par jour) et qui peuvent survenir la nuit. Il est nécessaire alors de mener une exploration complète jusqu’à l’obtention d’un diagnostic précis car les causes sont multiples et doivent être déterminées par un médecin. Prendre conseil auprès de son pharmacien ou médecin.
  •  
  •  
  • - La diarrhée aigüe :
  • Elle est beaucoup plus courante et se caractérise par l’installation brutale de selles très fréquentes et abondantes, non moulées, émises de façon très rapide, associées ou non à des douleurs abdominales, voire des vomissements.
  • C’est la déshydratation qui est à craindre dans tous les cas de diarrhée et il faudra donc boire un maximum de liquide avant et pendant un traitement symptomatique ou jusqu’à l’arrêt par guérison spontanée de la diarrhée.

 

    

 

 

 

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

La plupart des diarrhées aigües ont une origine infectieuse, bactérienne ou virale (plus rarement parasitaire) et peuvent avoir plusieurs causes :

 

  • - Une contamination par l’entourage et notamment par les jeunes enfants souvent atteints par des infections virales de type virus Rotavirus.
  •  
  • - Une origine bactérienne est possible et la contamination est alors d’origine alimentaire car de nombreuses bactéries (genre Escherichia coli, Salmonella) peuvent pénétrer dans l’organisme portées par l’eau ou par des aliments contaminés.
  •  
  • - Des médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires, chimiothérapie mais aussi  la fausse diarrhée déclenchée par l’abus de laxatifs), un abus d’alcool peuvent provoquer des diarrhées.
  •  
  • - Une intolérance alimentaire, une allergie, (intolérance au gluten, aux protéines de lait de vache…)
  •  
  • - Une ingestion de produits toxiques.
  •  
  • - Un changement d’habitude alimentaire (voyage) et c’est alors les cas de turista qui peuvent provoquer des diarrhées sanguinolentes (dysenterie) qui sont à traiter rapidement.
  •  
  • - Le stress. En effet ce type d’agression psychologique importante peut à l’occasion provoquer des accès de diarrhée mais une fois la période de tension résolue le transit doit rentrer dans l’ordre.

 

Comment éviter d'avoir la diarrhée ?

La transmission est dans tous les cas de type oro-fécale (mains-bouche) et le malade se contamine soit de façon directe avec les agents pathogènes présents sur les mains soit de façon indirecte par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.

Voici les différentes mesures qui peuvent être prises afin d'y prévenir :

  • - La première mesure de prévention est le lavage fréquent des mains à l’eau et au savon ou encore avec un gel à base d’alcool (gel hydro alcoolique). C’est le moyen le plus sûr de prévenir la contagion (surtout avant de manger et pendant la préparation des repas et après chaque passage aux toilettes).
  •  
  • Rappel sur le lavage de main : à l’eau et au savon en frottant toutes les parties de la main et si les ongles sont sales, utiliser une brosse pour les nettoyer. Le lavage doit durer au moins 30 secondes sous l’eau tiède si possible. Sécher ses mains avec un papier à usage unique et le jeter ensuite sans toucher les éléments des poubelles. Sur mains sèches uniquement, appliquer alors une solution hydro alcoolique si besoin. En cas de manque d’eau courante, utiliser alors une solution hydroalcoolique en la répartissant bien sur toute la surface de la main sans oublier les poignets.
  •  
  • - Désinfecter les toilettes et les surfaces contaminées par des selles et ou vomissements, les poignées de portes, le téléphone, les interrupteurs avec un produit à base d’eau de javel ou des lingettes prêtes à l’emploi en pharmacie.
  •  
  • -    Laver le linge de maison et les vêtements souillés par des selles ou des vomissements à une température de 60° minimum.
  •  
  • -    Respecter scrupuleusement la chaine du froid et attention aux aliments ayant dépassés la date limite de consommation et à ceux constituant les buffets car ces aliments peuvent être restés longtemps à température ambiante.
  •  
  • - Aérer les pièces de vie et vaporiser régulièrement un aérosol désinfectant (vendu en pharmacie).
  •  
  • - En voyage, n’utiliser que de l’eau venant directement des bouteilles pour boire et se laver les dents. Utiliser de l’eau ayant bouillie pour le thé et/ou le café et ne pas consommer de cube de glaces.
  •  
  • - Toujours être vigilant sur le lavage des fruits et légumes et se souvenir que le premier moyen de prévention des épisodes diarrhéiques reste le lavage soigneux des mains plusieurs fois dans la journée.

 

             

 

 

 

             

 

Les conseils de pharmaciens
sante (64)beaute (23)grossesse-bebe (16)minceur (8)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%