Quels biberons, tétines et accessoires pour le repas et le bien-être de bébé ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Le repas de bébé est un facteur clé dans son développement et c’est surtout un instant privilégié de détente et de complicité. Et si bébé a besoin d’un menu complet riche et équilibré en vitamines et minéraux, il a également besoin de se sentir à son aise lors de ses toutes premières dégustations. Doctipharma vous propose donc un large choix de biberons, tétines, sucettes et accessoires pour bébé vous permettant de partager en toute sérénité ce moment très important avec votre tout petit.

Sucette bébé en pharmacie

Sommaire

Les biberons : comment les choisir ? 

Comme pour les couches de bébé, le choix d’un biberon ne se fait pas à la légère et, au vu du large choix proposé dans le commerce, il est préférable d’avoir quelques points de repère pour que l’achat d’un biberon ne devienne pas très vite un casse-tête ! Dans tous les cas, quel que soit le moment ou vous adoptez le biberon (juste après la naissance ou après quelques mois d’allaitement), privilégiez un modèle pratique, facile à nettoyer mais surtout adapté à l'âge de bébé : matière, tétine et contenance.

Verre ou plastique ? 

- Les biberons en verre rappellent les biberons de nos parents et grands-parents et le vrai atout du biberon en verre c’est qu’il est naturel. En effet, le verre issu du sable ne contient aucun produit toxique. Solide, le verre supporte très bien la stérilisation qui est toujours recommandée pour les prématurés. Il résiste au temps et aucune tache ou odeur d’aliment n’est à craindre. L’inconvénient majeur du biberon en verre c’est qu’il se casse, ce qui peut être dangereux quand votre tout petit commence à prendre des initiatives. Et hop le biberon par terre ! 

Biberon MAM feel good

- L’autre solution est le biberon en plastique mais soyez rassuré : la plupart des biberons en plastique sont désormais sans bisphénol A, un produit toxique et dangereux pour le bébé. Le biberon en plastique a un atout principal : il est incassable, ce qui évite la panique en cas de chute. Autre avantage : il est léger et donc permet une meilleure maniabilité, surtout quand bébé commence à prendre seul son biberon. Le biberon en plastique peut cependant se ternir rapidement au lavage.

Biberon Dodie dionosaure

Quelle contenance ? 

La contenance des biberons dépend bien sûr de l’âge de bébé et elle peut varier de 30 ml à plus de 300 ml pour les enfants les plus grands et les plus goulus.

Quelle forme de biberon ? 

- Le biberon classique : c’est le biberon cylindrique (celui que proposent les maternités). Il se lave facilement au goupillon et reste très maniable. Si vous le choisissez avec un col large, cette tâche sera facilitée (tout comme la préparation du biberon). Certains d’entre eux sont triangulaires et cette forme spécifique les empêche notamment de rouler par terre une fois tombé.

- Le biberon coudé : Les biberons coudés possèdent une inclinaison à 3o° qui leur permet de garder la tétine toujours remplie. Ainsi, le bébé a moins de risque d’avaler de l’air, cause principale des régurgitations et coliques du nourrisson. Certains modèles sont équipés d’une valve anti-colique au niveau de la tétine, qui régule l’entrée d’air lors de la succion et respecte ainsi le rythme de la tétée du bébé. Inconvénient de ce type de biberon : le nettoyage, qui peut être moins pratique à réaliser.

- Le biberon ergonomique : Leur forme est souvent amusante et les rend plus facile à manipuler pour le bébé qui grandit. Certains biberons possèdent des poignées pour que l’enfant puisse le prendre dans ses mains et déguster son biberon comme un grand. Comme ses camarades aux formes atypiques, il n’est pas toujours facile à nettoyer.

- Le goupillon : Indispensable accessoire de nettoyage pour les biberons, certains sont adaptés aux formes particulières de biberons et notamment pour les biberons coudés.

Les tétines : comment les choisir ? 

Certaines tétines ne s’adaptent pas sur tous les biberons. Il s’agit donc de bien vérifier que le biberon, la bague de serrage et la tétine sont de la même marque ou compatibles. Préférez les tétines de pharmacie car elles bénéficient d’un logo CE garantissant leur qualité.

En fonction du débit et de la forme 

Le débit et la forme varient selon la marque, l’âge du bébé (à la naissance, 3 mois, 6 mois etc..) et la marque. Dans chaque gamme, il y a des tétines à plusieurs vitesses et le choix du débit est bien sûr fonction de l’âge (débit lent, moyen ou rapide) et du type de lait utilisé. En effet, certains laits sont plus épais et nécessitent des tétines spécifiques. Enfin, une tétine dont la forme se rapproche de celle du sein facilite la transition, au moment du sevrage de l’allaitement maternel.

Caoutchouc ou sillicone ? 

Les tétines en caoutchouc, souvent marron, sont plus souples que celles en silicone qui sont  transparentes. Elles conviennent bien aux enfants qui ont des difficultés à téter. Leur inconvénient : un léger petit gout et odeur qui peuvent surprendre les bébés nourris au sein, surtout si vous avez décidé de les stériliser.

Transparentes, les tétines en silicone n’ont pas d’odeur. Elles résistent bien au lavage et leur transparence permet de contrôler la propreté et le flux de lait. Elles sont les plus répandues aujourd’hui.

En fonction de l'allaitement de bébé 

Pour diminuer progressivement l’allaitement ou tout simplement pour permettre à maman de reprendre sa vie professionnelle ou de faire partager un moment avec le papa, le tire-lait permet de remplacer une tétée au sein par une tétée au biberon contenant le lait de la maman.

En effet, qu’il soit électrique ou manuel, le tire-lait permet de faire des « réserves » de lait, que l’on placera au réfrigérateur et qui seront disponibles à tout moment. Pendant l’allaitement, les coussinets d’allaitement placés dans le soutien-gorge absorbent le surplus de lait, et peuvent être jetables ou lavables.  Des coupelles recueil lait peuvent également être utilisées, ainsi que des bouts de seins en silicone qui protégeront des mamelons douloureux et/ou irrités pendant la tétée.

 

 

La sucette : comment la choisir ? 

La sucette permet de répondre aux besoins de succion naturels du bébé. Même si elle a parfois mauvaise presse (déformation des dents, du palais, perturbation du repas de bébé, ramasse poussière etc), et peut s’avérer être un allié idéal pour apaiser l’enfant pendant les premiers mois. Le tout étant de l’utiliser au bon moment et de s’y limiter : lors de la sieste, à l’heure du coucher du soir, ou pour consoler des gros chagrins, mais surtout pour les besoins de succions très importants du nouveau-né. Le but primitif des sucettes étant d’apaiser et de réconforter un enfant on comprendra que leur choix doit se faire dans le respect de la morphologie de l’enfant, de l’âge, de la matière qui compose la sucette et de sa forme la plus adaptée à bébé.

En fonction de l'âge de l'enfant 

Dans la majorité des cas, le besoin de succion débute après la naissance et prend fin quand l’enfant le décide ! D’une manière générale, cette succion diminue nettement après 20 à 22 mois !

On trouve en pharmacies 3 catégories d’âge pour les sucettes : 
- De 0 à 3 mois : utilisable dès la naissance. La taille de la téterelle (la partie que le bébé met dans la bouche) est ajustée au palais des tous petits jusqu’à ses 3 mois.
- De 3 à 6 mois : la téterelle est plus volumineuse tout en respectant le palais de l’enfant.
- A partir de 6 mois : les sucettes sont beaucoup plus volumineuses et avec une collerette plus large pour éviter le risque d’ingestion accidentelle.

En fonction de la matière que bébé préfère 

Comme les tétines des biberons, les téterelles des sucettes sont disponibles en deux matières distinctes : en silicone ou en caoutchouc.

Là encore, la téterelle en silicone se reconnait par sa couleur transparente. Les sucettes en sillicone sont celles qui durent le plus dans le temps. C’est une matière souple, douce sans goût, ni odeur.

La téterelle en caoutchouc, quant à elle, est de couleur marron grâce au  latex qui la compose. Elle est beaucoup plus souple que celle en silicone mais elle possède un léger gout qui peut ne pas plaire à tous les bébés. En revanche, le caoutchouc est conseillé pour faciliter la transition de l’allaitement car la sucette en caoutchouc se rapproche le plus du sein maternel. Mais dans tous les cas, c’est souvent bébé qui décide en montrant son choix pour un type ou l’autre de sucette.

En fonction de la forme de la téterelle  

Les sucettes existent en deux formes distinctes : 
- La forme classique, anatomique ou encore orthodontique qui a un bout arrondi, symétrique et réversible : on peut mettre la sucette dans la bouche de bébé dans un sens ou autre.
- La forme physiologique qui a un bout asymétrique, mais conçu pour un développement parfait et harmonieux du palais. Pour celle-ci, la mise en bouche du bébé doit se faire avec la partie plate sur la langue et celle bombée en haut vers le palais. Cependant, en cas d’allaitement du bébé et s’il est en phase de sevrage, la sucette physiologique est conseillée grâce à sa téterelle qui se rapproche le plus de la forme du mamelon.
- Les sucettes jour sont souvent munies d’un anneau facile à manipuler, ce qui permet d’accrocher facilement l’attache sucette.
- Les sucettes de nuit sont dotées d’une forme très arrondies, ce qui évite que bébé se blesse pendant son sommeil.

 

Sucette RockstarSucette pharmacie maman

Pensez également à l’attache sucette : une petite chainette ou ruban avec un crochet, qui évitera à la tétine de tomber.

Autre avantage de la sucette : son usage peut être contrôlé et régulé par les parents en limitant son utilisation à la sieste, au coucher, aux gros moments de fatigue ou de chagrin. Cette limitation peut se faire de plus en plus fréquemment, jusqu’à l’abandon total de la sucette, ce qui se fera bien plus facilement que le pouce, qui pour le coup est non jetable. 

Avec une colerette adaptée 

Il est important de vérifier la collerette des sucettes avant d’en choisir une. Une bonne sucette doit avoir une collerette creusée au niveau du nez pour permettre à bébé de respirer confortablement. Egalement, pour une question de praticité, il est préférable de choisir un modèle avec un capuchon protecteur pour garder la sucette propre après sa stérilisation (5 minutes dans l’eau bouillante). Si la sucette tombe, ne pas la nettoyer en la passant dans votre bouche car il y a un risque de transmission de bactéries non adaptées à bébé.

Les conseils de pharmaciens
sante (64)beaute (23)grossesse-bebe (16)minceur (8)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%