beaute

Cors aux pieds, durillons : comment les traiter ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Nos pieds, organes aussi essentiels que sensibles nous supportent toute la journée, la nuit quelques fois et ce à longueur d’année… Souvent malmenés à cause du port de chaussures inadaptées, ils sont aussi souvent oubliés dans nos soins quotidiens. Cors et durillons viennent alors se loger et nous empêchent de marcher. Et si on profitait du retour du printemps pour leur refaire une santé ?

Astuces pour traiter et soulager  les cors aux pieds.

Sommaire


 

Comment soigner les cors et durillons ?

 

Quand consulter ?

Les cors et durillons sont très courants et la plupart du temps, ils sont tout à fait bénins. Leur principal inconvénient est de gêner la marche à cause des douleurs (quelques fois aigues) qu’ils peuvent provoquer.

Cependant, cors ou durillons peuvent se surinfecter devenant alors très enflammés, très rouges et très douloureux ; il est alors nécessaire de consulter son médecin qui prescrira un traitement ou orientera vers un spécialiste des maladies du pied : un pédicure-podologue.

Comment traiter soi-même les cors et durillons ?

Il est possible de les poncer doucement avec une pierre ponce, une lime ou une râpe. Ce geste élimine progressivement la couche de peau épaissie en excès. La réalisation peut être facilitée et ramollissant la peau épaissie par un bain de pied dans de l’eau chaude pendant 20 minutes au préalable et en appliquant régulièrement une crème hydratante.

 

 

Des médicaments kératolytiques peuvent ensuite être utilisés. Ces produits sont disponibles sous forme de pommades, pates, emplâtres et pansements tout prêts à base d’acide salicylique et ils sont utilisables par la majorité des patients. Ces produits doivent être appliqués uniquement sur les cors, les callosités ou les durillons et il est important de respecter les préconisations de la notice.

ATTENTION : Ces produits ne sont pas utilisables chez les patients traités pour un diabète : ne pas poncer et ne pas utiliser de kératolytiques.

Traitements par usage de semelles orthopédiques et autres matériels

Pour réduire les pressions exercées sur le pied, le pédicure-podologue peut conseiller :

  • - Le port de semelles adaptées, souvent réalisées sur mesure
  • - L’utilisation d’un coussin de rembourrage en silicone appelé coussinet plantaire qui se place sous l’avant du pied ce qui permet de faciliter la disparition des callosités sous le pied.
  • - L’usage d’un pansement circulaire (manchon) autour des orteils atteints permettant de favoriser la guérison des cors.

 

L’ablation des cors et callosités par un professionnel

C’est le pédicure podologue qui enlève les cors, durillons et callosités à l’aide d’outils adaptés comme une râpe, un scalpel ou encore une fraise. Ce traitement permet de réduire le volume du cor ou de la callosité et contribue à diminuer les douleurs de la marche en réduisant la pression sur les tissus du pied. Il est parfois nécessaire d’avoir recours à plusieurs séances pour éliminer la totalité du cor ou du durillon.

La prise en charge médicale et chirurgicale avec la conception de chaussures orthopédiques sur mesure prescrites par un médecin ou encore une intervention chirurgicale pour redresser un orteil ou corriger un hallux valgus.

Nos pieds sont précieux et doivent nous porter toute notre vie, prenez en soin, et profitez du printemps pour les bichonner et les montrer !

 

Cors aux pieds, durillons : qu’est-ce que c’est ?

Cors aux pieds, callosités, durillons sont des affections de la peau qui correspondent à un épaississement de la peau des pieds. Ils sont liés à des pressions et des frottements pendant la marche et causent très souvent de désagréables douleurs.

Les cors

C’est une affection bénigne qui se présente sous la forme de petites zones épaissies de la peau des pieds. Ils apparaissent sous l’effet de frottements et de pressions pendant la marche et, d’un point de vue morphologique ils comprennent 2 parties :

  • - Un noyau arrondi, dense et translucide, visible sur la peau du pied.
  • Une pointe en forme de cône inversé qui pénètre dans les couches cutanées profondes et provoque la douleur.

 

Il existe généralement 2 types de cors :

  • - Les cors mous :
  • ils se forment généralement entre les 4ème et 5ème orteils et sont par paire, c’est-à-dire que deux cors situés sur deux orteils se font face. Ils ont une couleur blanchâtre et une consistance spongieuse due à la transpiration et la sueur produites entre les doigts de pied.
  • Souvent ces cors mous ont une bordure rouge, enflammée et leur centre comporte un point noir : on les trouve alors sous le nom d’œil de perdrix.
  • Ces cors mous peuvent éventuellement s’infecter.
  •  
  • - Les cors durs :
  • ce sont les plus répandus, ils peuvent entrainer des douleurs gênantes pendant la marche et apparaissent :
  • - sur le dessus des orteils (principalement sur les 3 derniers orteils) au niveau des articulations et entre les phalanges.
  • - sur le côté extérieur du petit orteil qui est la zone la plus souvent soumise aux frictions dans les chaussures.

 

Les durillons et callosités

Les callosités sont comme les cors : ce sont des zones épaissies au niveau des pieds, elles sont cependant plus étendues avec des contours très peu définis. La consistance est dure et c’est la couleur jaunâtre que ces callosités présentent qui permet de les différencier de la couleur normale du reste du pied.

Les callosités se forment dans les zones de pression dans les chaussures surtout sur les côtés du pied : au niveau de la plante mais aussi au niveau du talon. On en retrouve également sous les pieds, au niveau de la jonction entre les orteils et l’avant du pied. Au début, les callosités sont petites et indolores mais par la suite elles peuvent constituer des plaques de plusieurs centimètres de long, se fissurer au niveau des talons donnant alors des crevasses et provoquer également des douleurs.

Les durillons sont par définition des callosités peu étendues et ils se trouvent souvent sous le pied juste derrière les orteils dans la zone de contact entre les os et le sol.

 

Cors aux pieds, durillons : les causes

La principale cause des cors et durillons est due aux frottements répétés de la peau sur la chaussure mais des déformations du pied peuvent aussi entrainer l’apparition de cors. En effet, un pied déséquilibré ou un avant pied anguleux entraine des frottements qui favorisent le cor.

Les frottements et/ou la pression excessive sur les os du pied produisent un épaississement de la corne des pieds en stimulant la fabrication de la protéine majoritaire de l’épiderme qui est la kératine.

Outre la douleur et l’épaississement de la peau que les cors et durillons provoquent, ils peuvent également entrainer une claudication, un report de charge responsable alors de troubles des os et des articulations, une suppuration liée à l’infection de la bourse séreuse localisée sous le cor ou sous la zone de frottement.

 

Cors aux pieds, durillons : personnes à risques

Les cors et les durillons ne se rencontrent que très rarement chez les enfants et les adolescents mais certaines populations sont plus à risque d’en développer :

  • - Les femmes qui pour des raisons esthétiques et de mode portent souvent des chaussures étroites et à talons hauts (voire très hauts !).
  •  
  • - Les sportifs réalisant des marches prolongées ou beaucoup de course à pied car chez eux la sollicitation des pieds et les frottements peuvent entrainer la formation de cors et de callosités.
  • - Les personnes avec une peau très fine et/ou des orteils de grande taille qui s’exposent davantage aux frottements et frictions dans les chaussures.
  •  
  • - Les personnes âgées car la peau de leur pied à tendance à se dessécher et à s’affiner et donc elle devient plus sensible aux frottements et s’irrite plus facilement.
  •  
  • - Les patients atteints de déformations des pieds ou des orteils.
  • En effet, en cas d’hallux valgus (« oignon ») qui est une déformation du gros orteil ou en cas de pied plats ou creux, le risque est majoré car la statique de la personne est modifiée.
  • C’est-à-dire que la manière dont les pieds supportent le poids du corps change et cela génère des zones de pressions plus importantes sur certaines zones de la peau et le chaussage étant difficile les risques de frottements sur des chaussures inadaptées sont fréquents.

 

Attention aux personnes diabétiques qui doivent surveiller avec beaucoup d’attention l’état de leurs pieds car ils sont plus exposés aux lésions et au risque infectieux.

 

Comment prévenir les cors et durillons ?

 

Bien choisir ses chaussures

La prévention passe d’abord par le choix des chaussures.

  • - Pas de chaussures, trop serrées, trop étroites.
  • - Pas de talons hauts (3-4 cm maximum).
  • - Pas de chaussures trop grandes.
  • - Privilégier des chaussures légères, souples, assez larges, sans couture pour éviter les frottements.
  • - Eviter les chaussures à semelles synthétiques pour limiter la transpiration.
  • - Préférer les chaussettes en fibres naturelles et bien les changer tous les jours.
  •  
  • Attention aux sandales ouvertes, elles peuvent favoriser les cors et les durillons car elles ne protègent pas les pieds des pressions exercées lors de la marche.

 

Les soins d’hygiène

 

  • - Laver ses pieds quotidiennement au savon et à l’eau et surtout bien les sécher particulièrement entre les orteils pour éviter la macération.
  • En effet l’humidité résiduelle est un facteur de surinfection des cors mous par les bactéries ou les champignons.
  •  
  • - Limer les ongles et poncer doucement à la pierre ponce les zones d’hyperkératose, là ou un épaississement de la peau peut se détecter.
  •  
  • - L’utilisation d’une crème hydratante pour les pieds est fortement conseillée au quotidien.

 

 

 

 

 

Personnes à risques

La visite chez un médecin ou un pédicure-podologue est recommandée en prévention pour des personnes à risque :

  • - Patients de plus de 75 ans car ils sont susceptibles de développer des lésions des pieds plus fréquemment et parce qu’ils ont du mal parfois à assurer seuls les soins d’hygiène.
  • - Patients diabétiques qui sont plus exposées au risque infectieux et qui doivent surveiller leurs pieds régulièrement.

 

 

Les conseils de pharmaciens
sante (64)beaute (23)grossesse-bebe (16)minceur (8)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%