Lendemain de fêtes et digestion difficile : quelles sont les solutions ?

Sandrine Billaud, Docteur en pharmacie

Repas de noël, banquets de mariage ou diners de Saint-Sylvestre sont souvent synonymes d'excès de calories, et une proportion de lipides multipliée par 2.5 est absorbée ! Oups ! Pour autant, pas question de se priver de ces moments gourmands, festifs et familiaux. Il vaut mieux être prudent, ne pas trop abuser et bien rééquilibrer ses apports au cours de la semaine suivante. Alors pour éviter que nausées, ballonnements intestinaux, flatulences, brûlures gastriques et autres troubles du transit ne s’invitent à la fête, des solutions existent en pharmacie pour traiter ces troubles digestifs et surtout une digestion devenue parfois difficile !

Fêtes et digestion : les solutions

Sommaire

 

La digestion difficile ou dyspepsie : définition et causes de la digestion difficile

La digestion est un processus long. En effet, elle commence dans la bouche où les aliments sont broyés et mélangés à la salive puis se poursuit dans l’estomac qui secrète les sucs digestifs acides qui continuent de dégrader les aliments. Après cette première phase de digestion partielle dans l’estomac, les aliments arrivent dans l’intestin grêle. Ils sont encore dégradés grâce aux sucs digestifs provenant du pancréas et de la vésicule biliaire. Au cours de cette progression, l’organisme  absorbe la majorité des nutriments dont il a besoin. Les résidus des aliments digérés passent alors dans le colon pour constituer les selles. L’intestin grêle et le colon font avancer les aliments en se contractant. Enfin, au cours de la digestion, la dégradation des aliments par la flore intestinale entraine une fermentation naturelle et la production de gaz.

Pendant ce long processus, un certain nombre de dysfonctionnements peut survenir : ce sont les troubles digestifs fonctionnels dont certains touchent plutôt l’estomac. Perte d’appétit, nausées, brûlures gastriques, éructations : on les nomme dyspepsie. D’autres troubles sont plutôt localisés au niveau de l’intestin (ballonnements, gaz intestinaux, flatulences…).

Quelles sont les causes d’une digestion difficile ?

Une mauvaise alimentation ou des excès alimentaires sont probablement les premières causes d’inconfort digestif. Chez certaines personnes, le fait de manger des aliments gras, salés ou épicés, de boire des boissons gazeuses, du café ou de l’alcool irrite le système digestif et provoque des douleurs. Un repas trop copieux peut causer des troubles fonctionnels digestifs, parfois qualifiés à tort de crise de foie ou d'indigestion.

Effectivement, les troubles digestifs peuvent avoir des causes très variées :

  • - La sensation de trop plein est souvent causée par l’ingestion d’aliments gras qui ralentissent la digestion.
  • - Les éructations à la suite d’un repas sont normales. Elles sont généralement provoquées par l’expulsion de l’air provenant du haut de l’estomac ou de l’ingestion d’air en mangeant, en buvant trop rapidement, en buvant avec une paille, en mâchant des chewing-gums, en consommant des boissons gazeuses (qui libèrent du gaz carbonique en grande quantité). 

Cependant, ces éructations peuvent être liées à d’autres problèmes comme un ulcère gastrique ou du duodénum, une gastrite ou une œsophagite. Dans ce cas, un diagnostic posé par un médecin est nécessaire.

Quelles sont les conséquences d’une digestion difficile ?

  • - Les flatulences : gaz intestinaux dont les causes les plus courantes sont généralement l’ingestion d’air en mangeant ou en buvant car si l’air n’est pas éructé, il suivra le même parcours que les aliments. Le type d’aliments ou de boissons joue également un rôle car certains aliments riches en hydrates de carbone (pois secs, fruits secs, féculents…) fermentent en produisant plus de gaz que d’autres. La lenteur du transit intestinal est aussi source de flatulences car les aliments fermentent plus longtemps et d’avantage dans les intestins.
  • - Les ballonnements qui peuvent être la conséquence d’une constipation liée à la consommation d’aliments trop pauvres en fibres. Ils sont généralement causés par la présence de gaz stagnant au niveau intestinal.
  • - Les brûlures d’estomac et les douleurs au sternum sont les principaux symptômes du Reflux Gastro Œsophagien (RGO).

 

La digestion difficile : comment la prévenir ?

Bien sûr qu’il est possible de prévenir les digestions difficiles en respectant les règles de base d’une alimentation saine et variée et une bonne hygiène de vie comprenant une évacuation du stress et la pratique d’une activité physique régulière.

Boire suffisamment d’eau : 1.5 litres par jour et surtout, bien mâcher ses aliments dans le calme, assis, avec une pause d’au moins 20 minutes pour manger.

Attention à la consommation d’aliments qui peuvent irriter le système digestif et provoquer des ballonnements ou des symptômes de reflux. Il est parfois important de les repérer et de les éviter ensuite. Enfin, les repas riches et copieux en période de fêtes sont alors l'une des causes majeures des digestions difficiles. Des aides disponibles en parapharmacie sont disponibles.

La digestion difficile : comment la soulager ?

Que faire contre la digestion difficile ? La base du traitement des digestions difficiles est un traitement dépuratif pour drainer et détoxiquer l’organisme en évitant notamment les calculs biliaires pour gérer les lendemains de fêtes difficiles ! Les traitements s’appliquent en complément des mesures hygiéno-diététiques qui sont indispensables pour un rétablissement rapide.

Les traitements classiques allopathiques

 

  • - Pour lutter contre les maux de tête : un antidouleur peut être proposé à base de paracétamol ou d’ibuprofène mais attention à ne pas consommer de paracétamol en même temps qu’une consommation importante d’alcool (risque d’atteinte hépatique).
  • - Pour favoriser la digestion de manière à agir sur le foie  et donc faciliter la production de bile et sa sécrétion dans l’intestin : action cholagogue. Dans ce cas, des médicaments de type Oxyboldine®, Citrate de Betaïne®, Hépatoum® peuvent être conseillés par votre pharmacien.
  • - Pour combattre les douleurs à l’estomac, l’acidité et les reflux : des médicaments antireflux comme Maalox®, Rennie® pourront apporter un réel soulagement après chaque repas.
  • - Pour combattre les nausées : des médicaments régulateurs de la motricité du tube digestif et anti-émétiques sont conseillés comme Vogalib®, Nausicalm®
  • - Pour diminuer les ballonnements : le charbon végétal comme Carbolevure® ou Charbon de Belloc® est un véritable allié. Il absorbe les gaz produits au niveau intestinal.

 

La plupart des médicaments à envisager en cas de troubles digestifs et surtout de digestion difficile sont en vente libre. Demandez conseil à votre pharmacien qui vous proposera le médicament le plus adapté à votre cas. En cas de persistance des symptômes, une visite chez le médecin sera nécessaire.

 

 

 

 

Les traitements homéopathiques des digestions difficiles

Pour des traitements homéopathiques adaptés à chacun, il conviendra de consulter son médecin homéopathe afin d’établir précisément le terrain de chaque individu et d’adapter alors les souches et posologies homéopathiques à utiliser.

En cas de digestion difficile

  • - Nux vomica 7CH : idéal pour soulager les sensations de poids sur l’estomac après un repas trop copieux ou trop arrosé. 5 granules toutes les heures le lendemain de fête.
  • - Antimonium crudum 7 CH : en cas de langue blanche chargée, éructation et reflux après un très gros repas. 5 granules toutes les heures le lendemain de fête.
  • - Lycopodium clavatum 7CH : en cas de nausées, de distension abdominale immédiatement après un repas ou d’intolérance à un aliment provoquant un dégout et des nausées. 5 granules toutes les heures également.
  • - Solidago virga aurea 5CH : pour un drainage hépato-rénal. 3 granules toutes les heures.
  • - Nux vomica 7CH : en prévention, avant un repas. 3 granules toutes les heures. 

Les traitements en phytothérapie des digestions difficiles

Les plantes ont souvent une fonction dépurative et « détox » dans le cas des digestions difficiles. Dans ce cas on utilisera :

  • - La Bardane pour éliminer les toxines au niveau du foie et des reins.
  • - Le Frêne et le Fenouil qui permettent de booster les systèmes détoxifiants de l’organisme.
  • - Le Thé Vert pour favoriser l’élimination rénale de l’eau mais aussi pour son effet protecteur sur le foie.
  • - L’Artichaut, le Radis noir, le Romarin, le Sureau, le Pissenlit ou le Chardon Marie pour les fonctions dépuratives et facilitant la digestion.
  • - Des spécialités contenant plusieurs plantes existent (Effidigest®) et peuvent être associées à des oligoéléments (Ergydigest) ou des probiotiques (Lactibiane Référence).
  • - Enfin, l’Huile végétale de Niger à raison d’une cuillère par jour, permet d’améliorer les digestions difficiles et de renforcer les défenses immunitaires

 

   

 

 

 

 

Les traitements en aromathérapie des digestions difficiles

Attention, les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Voici une séléction d'huiles essentielles recommandées en cas de troubles de digestion : 

  • - Huile essentielle de Cannelle : elle est particulièrement indiquée en cas de digestion difficile, ballonnements et c’est un puissant anti-infectieux intestinal.
  • - Huile Essentielle de Citron : elle draine les toxines et purifie le foie. Mais attention avec cette huile, car un risque de photosensibilisation existe et elle est contre indiquée avec la prise d’un traitement d’anticoagulant oral.
  • - Huile essentielle de Menthe poivrée : elle draine les toxines et purifie le foie.

Ces huiles essentielles peuvent être utilisées seules ou sous forme de mélanges prêt à l’emploi (Aroma Capsules Digestion Transit de Phytosun Aroms)

 

 

 

Quand consulter un médecin ?

  • - Présence de sang dans les vomissements ou dans les selles.
  • - Présence de fièvre.
  • - Douleurs abdominales très fortes en coup de poignard.
  • - Difficultés à avaler ou douleurs lors de la déglutition.
  • - Perte de poids brutale et importante.
  • - Jaunisse ou coloration jaunâtre du blanc des yeux.

 

Ballonnements, nausées, aérophagie, douleurs abdominales, flatulences et sensation de trop plein sont autant de signes différents des troubles fonctionnels digestifs. Ces troubles sont présents au quotidien chez 30% des français, mais un état patraque un lendemain de fête, une digestion difficile, la langue pâteuse, une sensation d’écœurement, amène la question : « N’auriez-vous pas fait quelques excès la veille ? ». Pas d’autres choix que de réparer les dommages subis par le système digestif et donc de compenser les excès provoqués par les repas copieux. Il faudra reprendre rapidement les bonnes habitudes alimentaires et mettre l’appareil digestif au repos en s’aidant bien sûr des différents produits disponibles en pharmacie pour une récupération optimale et très rapide !

 

Les conseils de pharmaciens
sante (64)beaute (23)grossesse-bebe (16)minceur (8)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%