sante

Mycoses des pieds : comment s'en débarrasser ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Depuis quelques jours une démangeaison est apparue entre vos orteils, accompagnée ou non d’une petite coupure légèrement douloureuse ? Vous ne pouvez plus mettre de vernis à ongles sur vos ongles de pied qui semblent s’être dédoublés, épaissis ? Peut-être souffrez-vous comme 10% de la population française d’une mycose au pied !? Alors pour retrouver des ongles en bonne santé et pouvoir exposer ses pieds au moment de l’été, des solutions existent pour se débarrasser de ces mycoses et prendre soin de vos pieds…

Le traitement des mycoses pieds

Sommaire


 

Comment soigner les mycoses des pieds ?

Les mycoses plantaires sont des maladies qui nécessitent d’être traitées car il n’y a pas de guérison spontanée et un très fort risque de contamination des proches et de l’environnement existe quand une mycose est présente.

Mycoses de la peau glabre ou "pied d’athlète" 

Lorsque la mycose cutanée au niveau du pied est modérée avec une ou deux lésions entre les orteils alors il est conseillé de se soigner rapidement pour éviter que l’infection ne s’étende et pour ne pas contaminer les proches. Il est possible d’appliquer un médicament antifongique disponible sans ordonnance et pour la forme galénique du produit : lorsqu’il s’agit des pieds, une version poudre, lotion ou solution sera beaucoup mieux adaptée que la crème. Ces produits à application locale n’ont que très peu d’effets indésirables et de contre-indications du fait de leur application cutanée superficielle. La seule contre-indication est l’hypersensibilité à un constituant.

MAIS  une mycose est souvent longue et récidivante, la durée du traitement sera donc très importante. La poudre antifongique pour les pieds est à appliquer après un lavage soigneux des pieds à la Bétadine Scrub par exemple et un séchage minutieux des zones concernées, un sèche-cheveux peut même être utilisé pour bien sécher des zones sensibles. L’application du produit antifongique se fera 2 fois par jour pendant au moins 3 semaines et en traitant les 2 pieds en même temps.

Mycoses des ongles : onyxis et périonyxis 

Une solution se présentant comme un vernis pour les ongles atteints peut être acheté en pharmacie sans ordonnance mais uniquement si l’atteinte est limitée à un seul ongle. Ces vernis s’appliquent pour certains au quotidien sur l’ongle malade ou une à 2 fois par semaine en fonction du produit.  En cas de mycose ancienne ou de plusieurs ongles atteints alors une visite chez un spécialiste s’impose, l’œil du dermatologue peut suffire pour poser le diagnostic ou le médecin pourra aussi réaliser, dans de très rares cas, un prélèvement pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une mycose et prescrire le traitement adapté.

Le traitement est (très) long ! C’est indispensable pour s’en sortir et éradiquer totalement le champignon : il faut environ 6 à 9 mois pour une mycose des ongles des mains et 12 mois de traitement pour une atteinte des ongles de pieds.

Il est possible que le seul traitement local de l’ongle ne suffise pas, le médecin peut alors décider, en cas d’échec, de prescrire un traitement par voie orale pour éradiquer le champignon.

Il existe également des traitements naturels contre les mycoses des pieds.

Excilor mycose de l'ongle

 

Traitements contre les mycoses des pieds par phytothérapie.

Pour les mycoses de la peau glabre il est possible d’utiliser de la teinture mère de Calendula en la badigeonnant sur les lésions 2 fois par jour pendant 3 semaines au moins. La teinture de Propolis est traditionnellement utilisée en phytothérapie pour soigner les mycoses de la peau glabre mais attention cette teinture peut éventuellement tacher le linge.

Traitements contre les mycoses des pieds par homéopathie.

Un traitement homéopathique peut être proposé en complément. En effet, il ne peut en aucun cas remplacer le traitement antifongique local, mais il en renforce son efficacité et permet d’éviter les récidives. Demander conseil à votre pharmacien.

Pour les mycoses cutanées et notamment les intertrigos du pied d’athlète, il est possible de prendre Graphites 15CH, associé à Arsenicum iodatum 9CH et Sepia officinalis 5CH. Enfin en cas d’infection par des levures des ampoules de Monilia albicans D8 peuvent être prises sous la langue (perlingual) à raison de 1 à 3 ampoules par jour.

Traitements contre les mycoses des pieds par aromathérapie.

Les huiles essentielles offrent une alternative intéressante en cas d’échec répétés aux traitements classiques. ATTENTION cependant, car elles présentent de nombreuses contre-indications et le succès du traitement réside également dans les mesures d’hygiène pour le lavage et le séchage des pieds mais aussi dans la durée du traitement (1 mois pour le pied d’athlète et 6-12 mois au moins pour les mycoses des ongles). Les huiles essentielles sont contre indiquées chez l’enfant de moins de 12 ans, chez la femme enceinte et pendant l’allaitement. Des phénomènes d’intolérance ou d’allergies aux huiles essentielles peuvent exister, demander conseil à votre pharmacien avant leur utilisation.

Parmi les huiles essentielles pouvant être utilisées pour les mycoses des pieds, on trouve :

  • - L’Huile Essentielle de Palmarosa aux propriétés antifongiques.
  • - L’Huile Essentielle d’Eucalyptus globulus.
  • - L’Huile Essentielle de Citronnelle qui doit s’utiliser diluée dans une huile végétale.
  • - L’huile essentielle de Tea Tree (arbre à thé).

Ces huiles s’utilisent en général pures ou diluées dans une huile végétale et peuvent être appliquées directement sur les lésions. Demander conseil à votre pharmacien.

Huile essentielle citronelle Akropharma huile essentielle de Palmarosa Naturactive huile essentielle eucalyptus globuleux Phytosun aroms huile essentielle tea tree

 

Mycoses des pieds : qu’est-ce que c’est ?  

Les mycoses des pieds sont aussi appelées « pied d’athlète » pourquoi ? Car elles sont le plus fréquemment retrouvées chez les sportifs qui utilisent des chaussures et chaussettes dans lesquelles on retrouve chaleur et humidité : les conditions idéales pour le développement des mycoses ! Mais que sont les mycoses ?

Les mycoses sont liées au développement de champignons microscopiques, parasites. Ces champignons peuvent être classés en 3 groupes :

  • - Les champignons filamenteux appelés aussi dermatophytes. Ils n’existent pas à l’état normal sur la peau et proviennent de l’environnement (sols, poussières, terre, animaux…).
  • On retrouve 3 genres principaux parmi ces champignons : Microsporum, Trichophyton et Epidermophyton et leur particularité est d’être kératinophyles : ils se nourrissent de la kératine (de la peau, des poils, des cheveux et des ongles) pour survivre.
  • La contamination de la peau ou des ongles se fait par un contact avec des squames, des poils parasités ou sur un sol contaminé et le champignon adhère alors à la peau et/ou aux ongles pour se développer.
  •  
  • - Les levures avec notamment les champignons du genre Candida. Ces petits champignons microscopiques existent à l’état normal dans l’organisme mais ils profitent d’un affaiblissement de son hôte pour se multiplier et provoquer une mycose qui sera alors appelée candidose. Cet affaiblissement de l’organisme peut être tout simplement une augmentation de la transpiration, un milieu très acide, des microlésions et ce notamment au niveau des pieds.
  •  
  • - Les champignons de type moisissure mais qui ne provoquent pas de mycoses des pieds. 

 

Au niveau des pieds, on peut distinguer 2 types de mycoses :

  • - Mycose de la peau glabre : c’est elle qui est appelée pied d’athlète ou encore intertrigo digitoplantaire : nom compliqué pour désigner une mycose qui débute entre le 4ème et 5ème orteil (dans 90% des cas), là où la chaleur et le taux d’humidité sont maximaux.
  •  
  • - Mycose des ongles : encore appelée onyxis (pour une atteinte de l’ongle) et périonyxis pour une atteinte autour de l’ongle, sur le pourtour et les rebords de l’ongle. Les mycoses des pieds atteignent les gens de tous les âges mais elles sont rares chez les jeunes enfants alors que très fréquentes chez l’adulte jeune et le senior. Si certains contractent régulièrement des mycoses, d’autres n’en ont jamais puisque un terrain génétique peut prédisposer à ce genre d’infections. En revanche, certaines maladies (cancer, sida, diabète) ou certaines activités (sportives ou professionnelles) peuvent prédisposer à la survenue de mycoses.

 

Mycoses des pieds : quels sont les symptômes ?

 

Mycose de la peau glabre ou "pied d’athlète" :

Ce sont souvent les dermatophytes qui en sont responsables et ils n’atteignent pas que les sportifs puisque 10% de la population est atteinte par ces mycoses. Cette mycose est située entre les orteils, généralement entre le 4ème et 5ème orteil mais l’infection peut s’étendre à la plante du pied, au dos du pied et aux espaces entre les autres orteils. On observe alors des zones rouges au niveau du pied et des espaces interdigito-plantaires avec des fissures et quelques fois de petites bulles remplies de liquide. Ces lésions provoquent généralement une forte démangeaison.

Malheureusement cette atteinte de la peau glabre peut aussi précéder et/ou s’accompagner d’une mycose de l’ongle.

Mycose de l’ongle ou onyxis et périonyxis :

Cette mycose est aussi appelée onychomycose et les symptômes sont un épaississent de l’ongle : il devient cassant, il change de couleur devient blanchâtre à jaunâtre, se décolle s’épaissit, se dédouble. Avant l’atteinte de l’ongle, le champignon peut quelque fois coloniser le pourtour de l’ongle : c’est un périonyxis et les tissus du pourtour de l’ongle sont alors rouges, tuméfiés, douloureux et un liquide clair peut s’en écouler qui contamine alors la matrice de l’ongle. Plus fréquent sur les ongles des pieds, les mycoses de l’ongle peuvent aussi atteindre les ongles des mains. Une mycose de la peau glabre est souvent associée en même temps.

 

Mycoses des pieds : comment les prévenir ?

La prévention des mycoses au pied passe par une limitation au maximum des facteurs de risques de développement du champignon ! En effet il convient d’éviter :

  • - La chaleur humide et la macération : il est impératif de bien sécher ses pieds et les espaces entre les orteils après chaque lavage.
  • - La transpiration excessive : pour cela des sprays anti-transpiration adaptés aux pieds peuvent être utilisés au quotidien.
  • - De gratter les lésions qui pourraient alors s’étendre.
  • - L’hygiène insuffisante : bien se laver les mains avant et après les soins.
  • - La fréquentation avec les pieds nus dans les zones publiques des piscines, gymnases, vestiaires, hôtels, etc…
  • - D’avoir les ongles longs : garder les ongles de pieds courts et propres protège d’une contamination par le champignon.
  • - Le port de chaussures très fermées.
  • - De partager les serviettes de toilettes, les sandales, les tapis de salle de bains…
  • - Un désinfectant pour le sol de la douche ou de la baignoire doit être utilisé systématiquement après chaque usage.

Certains traitements médicamenteux peuvent favoriser la survenue des mycoses comme des traitements antibiotiques ou à base de cortisone et enfin des maladies endocriniennes (diabète notamment), un déficit immunitaire, une grossesse sont des facteurs qui peuvent favoriser la survenue d’une mycose. Une surveillance accrue des pieds s’impose alors dans ces cas-là.

Vos pieds sont précieux, dans des hauts talons, des sandales ou des baskets, ils vous portent toute la journée et sont fréquemment en contact avec le sol dès que les chaussures et chaussettes sont retirées. Alors oui des organismes parasites peuvent en profiter pour s’insérer et provoquer ces mycoses, maladies bénignes mais invalidantes, quelques fois douloureuses et qui doivent être soignées. Heureusement des solutions existent et des traitements efficaces, même si ils sont longs, peuvent être mis en place : pour cela n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien et gardez des pieds en pleine santé tout au long de l’année.

 

Sélection de traitements contre la mycose des pieds

 

Vos pharmaciens ont selectionné pour vous 8 produits de parapharmacie indiqués dans le traitement de la mycose du pied. 

Les conseils de pharmaciens
sante (64)beaute (23)grossesse-bebe (16)minceur (8)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%