Quelle crème solaire choisir ?

Sandrine Billaud, Docteur en pharmacie

Les beaux jours sont de retour. Le soleil arrive ou, plus chanceux, vous partez vers une destination exotique très ensoleillée ? L’indispensable de votre quotidien ou de votre trousse de voyage c’est ? La crème solaire bien sûr ! Pour adulte, pour enfant, comment choisir la meilleure crème solaire ? Utiliser celle de l’année dernière ? Mauvaise idée. Les crèmes solaires ont des dates de péremption à respecter. Pour faire le tri entre toutes les crèmes et le bon choix, suivez votre pharmacien conseil et partez bien protégé au quotidien pour profiter du soleil en toute sécurité.

crème solaire visage

Sommaire

Comment choisir sa crème solaire ? 

Opter pour le bon indice de protection solaire

Le FPS (Facteur de Protection Solaire) ou SPF en anglais est mentionné sur les emballages et signale le niveau de protection contre les UVB du produit. En effet, les UVB sont les plus dangereux car ce sont eux qui brulent l’épiderme et provoquent des coups de soleil sur une peau insuffisamment protégée par les pigments de mélanine et ils sont à l’origine de 90% des cancers de la peau.

Attention également aux UVA puisque ils ne sont pas inoffensifs. Au contraire, ils pénètrent plus profondément dans le derme et provoquent une destruction des fibres de collagène et d’élastine qui assurent la tonicité de la peau.

Conformément à la réglementation européenne, les crèmes solaires doivent garantir une protection UVA au moins égale au tiers de la protection UVB. Par exemple pour un facteur de protection de 30 pour les UVB, la protection contre les UVA sera au minimum de 10.

Le choix de l’indice de protection ou SPF dépend à la fois du type de peau  et des conditions d’ensoleillement (plage horaire, durée de l’exposition, altitude, latitude, mer, montagne…). Plus la peau est claire (phototype 1), plus l’indice de protection doit être élevé.

Il existe 4 catégories de produits solaires selon les SPF :

Cependant, dans les hautes protections, la différence entre deux indices devient minime puisque un produit SPF 30 filtre 96.7% des rayons UVB contre 98% pour un produit SPF 50. Car en pratique c’est le respect du mode d’emploi qui compte. Il est en effet prouvé qu’une diminution de 50% de la dose à appliquer entraine une diminution d’efficacité de 75%. Autrement dit, un produit d’indice 20 ou 30 appliqué généreusement partout est souvent plus efficace qu’un produit d’indice 50 appliqué qu’une seule fois dans la journée.

Connaitre son type de peau pour bien la protéger

Résumé des phototypes pour bien choisir sa crème solaire :

  • - Phototype 0 : peau qui brule très facilement et ne doit jamais s’exposer (albinos, population sans mélanocytes).
  • - Phototype 1 : peau très claire, blanche, cheveux blond ou roux, yeux bleus ou verts et taches de rousseur apparaissant rapidement en cas d’exposition, brule facilement au soleil et ne bronze jamais.
  • >> Très haute protection obligatoire
  • - Phototype 2 : peau très claire qui peut devenir halée, des cheveux blonds ou châtains clairs des taches de rousseurs qui apparaissent au soleil, brule facilement et bronze légèrement.
  • - Phototype 3 : peau moyenne, des cheveux blond ou châtains, peu ou pas de tache de rousseur, brule modérément et bronze petit à petit
  • >> Très haute protection ou haute protection
  • - Phototype 4 : peau mate, cheveux châtains ou bruns aucune tache de rousseur, brule a peine et bronze toujours bien.
  • >> Protection moyenne ou haute protection
  • - Phototype 5 : peau brune foncée, naturellement pigmentée, cheveux et yeux noirs : brule rarement et bronze beaucoup.
  • - Phototype 6 : peau noire, cheveux et yeux noirs, ne brulant pas
  • >> Faible protection ou moyenne protection

De plus, la présence de nombreux grains de beauté sur le corps est un facteur de risque important pour le développement d’un cancer cutané surtout si ces grains de beauté (nævi) sont en quantité supérieure à 50 et mesurent plus de 2 mm: ils sont à protéger impérativement du soleil.

Quels filtres solaires choisir ?

  • - Ecrans minéraux : dioxyde de titane, oxyde de zinc : ils agissent par réflexion et dispersion de UVA et UVB, ils ne présentent pas de risque d’allergie mais peuvent laisser un aspect légèrement blanc sur la peau. Ils sont conseillés pour les enfants notamment ou pour les peaux intolérantes.
  • - Ecrans organiques (Tinosorb M et S) : ils ont une action réfléchissante et absorbante et ont une très bonne tolérance car ils protègent aussi bien contre les UVA que les UVB.
  • - Filtres chimiques ou de synthèse (Octocrylène, Méroxyl…) : ils assurent la protection cutanée par absorption sélective des UV et sont très efficaces et bien supportés.

Enfin, ces filtres peuvent être enrichis de composantsanti radicalaires, antioxydants, anti-âge et hydratants qui sont là pour neutraliser les radicaux libres générés par les UV et donc empêchent le vieillissement prématuré de la peau.

Il est possible aussi de trouver dans les crèmes solaires des composants adaptés pour peaux mixtes et grasses, pour peaux sensibles et atopiques, pour protéger plus spécifiquement de l’apparition d’un herpes… demander alors conseil à votre pharmacien.

 

Enfin, pour préserver son capital soleil, il est possible d’utiliser des compléments alimentaires solaires qui permettent de préparer la peau à l’exposition solaire et de la préserver du vieillissement tout en préparant, en activant et prolongeant le bronzage. Il faut cependant garder à l’esprit que la modération dans la durée des expositions reste le moyen le plus sûr de limiter les dégâts sur la peau.

Oenobiol autobronzant 30 capsules Lierac sunific solaire capsules Phytobronz préparateur solaire

 

Crème solaire : quelle texture choisir ? 

En spray, crème, lait, lotion, huile, stick? Parmi toutes ces textures, quelle est la meilleure protection solaire ? Pour qui, et quel effet ? 

En principe, le choix du mode d’application et de texture du produit dépend de la zone d’application. En effet, plus elle est étendue, plus la texture de la protection solaire devra être fluide. Par exemple, il est conseillé de prendre une crème pour le visage, un spray ou lait pour le corps et un stick pour les zones fragiles (lèvres et nez). Enfin, une protection solaire résistante à l’eau est un plus, même si cette caractéristique a ses limites et ne dispense en aucun cas d’une nouvelle application après chaque bain. Bien sûr, que ce soit une crème solaire teintée ou non, un soin solaire en spray, lait, huile, gel pailleté, nacré, le point le plus important reste le choix de l’indice dans un premier temps, en fonction de son phototype et de l’ensoleillement.

Parmi les nouveautés du marché : les formules sèches comme les brumes solaires qui se présentent en spray et non grasses. Elles laissent un toucher sec et satiné sur la peau.

Nuxe Sun crème fondante visage SPF50 Anthelios 50+ huile untrive Hydrabio brume au SPF30 Nuxe sun Spray lacté SPF20

 

 

Quelle crème solaire choisir pour les enfants ?

Fine et fragile, la peau des enfants est ultrasensible au soleil et même si l’exposition est formellement déconseillée pour les enfants de moins de 3 ans, il est parfois difficile d’éviter les UV. Le code de bonne conduite : un t-shirt obligatoire, une casquette (ou un chapeau) à large bord et des lunettes protectrices. Même à l’ombre, les enduire toutes les deux heures d’une dose suffisante de crème solaire résistante à l’eau, de préférence waterproof pour les enfants qui aiment faire des allers-retours sable-eau !

Le mot d’ordre : ne pas s’exposer entre 11h et 16h. Notre petite astuce : quand l’ombre sur le sol est plus courte que soi, il faut se mettre à l’abri ! Cette consigne étant bien sûr valable pour adulte et enfant.

De nombreuses marques en pharmacies proposent des produits pour enfants avec des filtres solaires très haute protection.

bioderma photoderm max spf 50 Avene Solaire lait enfant 50+  Avene Solaire crème 50+ Minéral Anthelios 50 Dermo-pédiatrique lait

 

Bon pour le moral, indispensable à la synthèse de la vitamine D, les bienfaits du soleil sont indéniables. Mais comme à chaque saison estivale, le seul mot d’ordre est PROTECTION !

Alors pour avoir un teint halé et les jambes bronzées, on mise sur les meilleures crèmes solaires à votre disposition en pharmacie et on jette sans regret son tube de l’année dernière à la date de péremption limite. Votre pharmacien ne vous le répétera jamais assez : le soleil peut être très dangereux pour votre peau !

Crème solaire : faut-il respecter la date de péremption ?

La date de péremption est exprimée en mois et matérialisée par un petit logo en forme de pot. Faut-il absolument la respecter et jeter sa crème solaire d’une année à l’autre ?

Comme tous les produits de beauté, les crèmes solaires ne sont pas impérissables et elles comportent une date de péremption au-delà de laquelle leur propriété n’est plus garantie. Pourtant , quand on part une petite semaine au soleil et qu’à peine le quart de son tube de crème est utilisé, on hésite : faut-il vraiment la jeter ?

OUI, je respecte la date et je jette mon tube de crème même si il est plein et a à peine servi si :

  • - Il a eu très chaud (c’est-à-dire qu’il a été laissé plus d’une fois en pleine chaleur sur une plage, dans une voiture ou sur une table en plein soleil.)
  • - Du sable est rentré dans le tube. A la plage, il n’est pas rare qu’un coup de vent fasse voler du sable !
  • - Il a pris l’eau (de mer, de pluie…)

NON, je ne jette pas mon tube de crème si aucune des situations situées précédemment ne s’applique.

Il existe des moyens simples de voir si une crème solaire est encore efficace après quelques semaines ou mois d’ouverture. En effet, il faudra JETER votre crème solaire si :

  • - L’émulsion (la crème) est déphasée, c’est-à-dire que la crème n’est plus homogène.
  • - Il y a des grains ou des grumeaux à l’intérieur.
  • - Elle ne sent pas bon.
  • - Sans la mélanger, un liquide sort quand on presse le tube.

Dans tous les autres cas il est possible de conserver sa crème tout en gardant à l’esprit que les filtres solaires qui composent une crème solaire sont extrêmement fragiles. Attention à bien protéger votre peau et à ne pas prendre de risques pour économiser quelques euros, d’autant plus quand il s’agit de crème solaires pour enfant.

 

Les conseils de pharmaciens
sante (62)beaute (22)grossesse-bebe (16)minceur (8)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%