Nous recherchons les meilleures offres pour votre panier.

Rhume, rhinite : comment se soigner avec les huiles essentielles ?

Sandrine Billaud, Docteur en pharmacie

L’hiver s’invite, un petit refroidissement, quelques éternuements et le nez se met à picoter, à couler : voilà le début d’un rhume qui s’annonce… Pathologie hivernale, mais pas seulement, le rhume est une affection banale qui se guérit en quelques jours mais que l’on peut abréger et enrayer grâce à l’utilisation de composants naturels très riches en principes actifs : ce sont les huiles essentielles. Très concentrées, très actives, comment utiliser sans danger des huiles essentielles pour soigner son rhume ? 

Soigner un rhume grâce aux huiles essentielles

Sommaire

Un rhume : qu’est-ce que c’est ?

Tout à fait bénin et banal, le rhume est un grand classique de l’automne mais il s’invite aussi très souvent aux autres saisons. Fatigue, irritation de la gorge et nez qui coule sont généralement la triade des symptômes présentés.  Le rhume peut être gênant et doit être enrayé rapidement pour l’empêcher de dégénérer éventuellement en infection bactérienne. C’est au départ une infection virale qui débute au niveau des muqueuses du nez et de la gorge. La plupart du temps, il s’agit d’un virus de la famille des rhinovirus ou coronavirus. Parmi les facteurs favorisants : on retrouve le froid, l’humidité ou une atmosphère trop sèche, un état de fatigue important, une carence en vitamines A, C, D ou le stress qui peuvent affaiblir les défenses immunitaires des muqueuses du nez et des sinus et favoriser alors l’apparition d’un rhume.

Ces virus sont très contagieux et se transmettent d’une personne à l’autre par contact direct entre individus, par inhalation de microgouttelettes aériennes (éternuements) ou encore par contact avec un objet contaminé. La plupart du temps, le rhume est une maladie bénigne d’une durée de 7 à 10 jours et on distingue en général 3 phases dans un rhume

  • - La phase d’installation ou période d’incubation : picotements, démangeaisons nasales, éternuements sont alors présents et cette phase peut durer de 1 à 3 jours.
  • -  La phase de production avec obstruction nasale qui peut se produire dans une ou dans les 2 narines. C’est alors un liquide clair qui s’écoule du nez avec des éternuements en rafale.
  • - La phase de maturation : un épaississement des secrétions se produit qui deviennent alors muqueuses puis muco purulentes de couleur jaune verte. Attention cette étape est normale et ne nécessite pas la mise en œuvre systématique d’un traitement antibiotique.

 

Les autres pathologies découlant du rhume sont :

  • - La rhinopharyngite dans laquelle les symptômes classiques du rhume s’accompagnent d’une fièvre et d’une toux dues à l’écoulement des sécrétions dans le pharynx et à l’obstruction nasale.
  • - La sinusite : cela peut être une surinfection bactérienne d’un rhume d’origine virale initialement, en cas de fièvre ou de douleurs importantes, une consultation médicale s’impose.

 

Les huiles essentielles : qu’est-ce que c’est ?

L’utilisation des huiles essentielles à des fins médicales s’appelle l’aromathérapie. Une huile essentielle (ou encore essence végétale) est un liquide volatile concentré et odorant de composition complexe.
Ce liquide est extrait de plantes aromatiques soit à partir :

  • - des fleurs,
  • - des feuilles,
  • - des racines,
  • - des fruits,
  • - de l’écorce,
  • - des graines de la plantes.

 

Les huiles essentielles peuvent être administrées de plusieurs façons : voie orale, voie cutanée et par voie aérienne c’est-à-dire par inhalation ou par diffusion.

ATTENTION : une huile essentielle peut être utilisée selon une voie d’administration et pas dans une autre. Demander conseil à votre pharmacien dans tous les cas.

 

  • - La voie orale : elle est réservée à l’adulte et à l’enfant de plus de 7 ans. L’huile essentielle doit être déposée sur un support comme un comprimé neutre, une boulette de mie de pain, une cuillère de miel ou un morceau de sucre mais elle ne doit jamais être avalée pure. Les huiles essentielles sont généralement contre indiquées aux femmes enceintes : demander conseil à votre pharmacien.
  •  
  • - La voie cutanée qui est une voie très souvent utilisée car les huiles essentielles pénètrent alors rapidement dans la circulation sanguine mais elles doivent en général être diluées dans une huile végétale pour limiter le caractère asséchant ou irritant de l’huile. Il faut absolument vérifier la tolérance et la sensibilité à une huile essentielle par un test cutané au pli du coude afin de vérifier qu’aucune réaction cutanée n’apparaisse. Le massage sur la peau peut être réalisé, toujours en dilution dans une huile végétale, mais attention certaines huiles avec des phénols ne peuvent pas être utilisées par cette voie, toujours demander conseil à votre pharmacien. Le bain est également une utilisation cutanée possible, elles devront cependant être diluées dans une base neutre ou un savon liquide.

 

ATTENTION : certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes et une exposition au soleil ne doit pas être réalisée suite à une utilisation cutanée d’huile essentielle pendant 3 heures.

Quelles huiles essentielles pour soigner un rhume ?

La plupart des rhumes ne se soigne pas !! On admet qu’il va passer en 7 jours mais comme il peut être particulièrement gênant, l’objectif est de soulager au plus vite les symptômes désagréables du rhume tels que le nez bouché, l’écoulement nasal, les maux de tête et/ou l’état fébrile.
Précautions d’emploi :

Avant d’utiliser pour la première fois une huile essentielle il faut dépister une intolérance ou une allergie par un test cutané au pli du coude. Ne jamais s’exposer au soleil dans les 3 heures qui suivent l’application d’une huile essentielle sur la peau. Les huiles essentielles sont contre indiquées pour les enfants de moins de 7 ans, mais quelques fois aussi pour les moins de 12 ans et pour les femmes enceintes (demander conseil à votre pharmacien).

Quelles huiles essentielles pour un rhume classique ?

Nez bouché ou nez qui coule, les huiles essentielles sont très efficaces à condition d’avoir utilisé un spray nettoyant des fosses nasales à base d’eau de mer avant tout traitement.

Dans tous les cas, les huiles essentielles ne sont pas des traitements comme les autres et une connaissance de leur usage et contre-indications est primordiale, demandez conseil à votre pharmacien ou thérapeute avant tout usage d’huile essentielle.

Cet hiver, c’est décidé, le rhume ne passera pas par vous ! Dès les premiers symptômes, adoptez un réflexe naturel pour combattre le nez bouché, le nez qui coule, les maux de têtes, le mal de gorge et toute la gêne occasionnée par ces désagréments : prenez des huiles essentielles contre le rhume ! Très riches, très actives et donc très efficaces, elles nécessitent cependant d’être prises après un conseil avisé car leur emploi n’est pas sans contre-indication ! Aussi, demandez conseil à votre pharmacien pour que, cette année, les virus du rhume se tiennent à bonne distance de votre nez !

  • - Par diffusion, une huile essentielle ne doit jamais être chauffée, il faut donc utiliser un diffuseur d’huiles essentielles.
  •  
  • -  En inhalation : 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle peuvent être mises sur un mouchoir et être respirées ou sur un oreiller. Il est aussi possible de verser quelques gouttes d’huiles essentielles dans de l’eau chaude mais attention aux contre-indications : demander toujours conseil à votre pharmacien.

 

Quelle huile essentielle pour un mal de gorge associé ?

 

  • - L’huile essentielle d’eucalyptus radiéa tout bon : 1 goutte sur un comprimé neutre ou sur un demi-sucre à laisser fondre sous la langue et à renouveler 4 fois par jour. Une goutte peut également être appliquée au niveau des sinus en massant de façon circulaire.
  •  
  • - L’huile essentielle de menthe poivrée peut également être utilisée sous les mêmes posologies et indications que l’huile essentielle d’eucalyptus radié.
  •  
  • - L’huile essentielle de Cannelle de Ceylan qui est indiquée comme stimulant général et pour le traitement des rhumes. Elle est irritante et doit être utilisée diluée dans une huile végétale en application cutanée pour le rhume par massage du plexus.
  •  
  • - L’huile essentielle de Niaouli : 5 gouttes sur un mouchoir à respirer profondément 4 à 6 fois par jour selon l’importance des symptômes et le soir sous forme d’inhalation en versant  les 5 gouttes dans un bol d’eau frémissante et en respirant à fond la tête recouverte d’une serviette éponge.
  •  
  • - L’huile essentielle d’Origan qui est très efficace en cas de sinusite, elle doit être diluée dans une huile végétale et en massages des voutes plantaires.
  •  
  • - L’huile essentielle de Lavande Aspic qui est fluidifiante des secrétions à raison de 5 gouttes sur un mouchoir 5 fois par jour.
  •  
  • - L'huile essentielle de Ravintsara pour le nez bouché à raison d’une goutte sur un comprimé neutre ou en diffusion dans l’air ou inhalation dans l’eau chaude, elle est particulièrement indiquée pour le rhume et le nez bouché.
  •  
  • - L’huile essentielle de Tea tree ou arbre à thé permet de soulager les maux de gorge associés au rhume. Elle s’utilise sous la forme de 2 gouttes dans une petite cuillère de miel à laisser fondre dans la bouche et à renouveler 3 à 5 fois par jour.
  •  
  • - Enfin des formules de sprays pour le nez aux mélanges d’huiles essentielles prêts à l’emploi sont disponibles et contiennent principalement des huiles essentielles de Ravintsara, Eucalyptus radié et Niaouli. Ces formules ont une action anti-infectieuse et permettent de stimuler les défenses immunitaires des muqueuses nasales. Elles nettoient le nez, l’assainissent et libèrent les fosses nasales encombrées.
  •  
  • - D’autres formulations existent sous forme de baume respiratoire à appliquer en massage ou dans le bain. Enfin, en diffusion par un diffuseur adapté, les huiles essentielles permettent un assainissement des pièces et aident alors à la guérison du rhume.
  •  
  • - Des capsules sont également disponibles par voie orale. Elles sont  à base d’huiles essentielles qui favorisent le confort respiratoire en cas d’agression hivernales. Elles sont principalement composées d’huiles essentielles de Girofle, Cannelle de Ceylan et sont réservées à l’adulte.
  • Les capsules de la marque Pileje sont idéales: elles contribuent à renforcer les défenses naturelles de l'organisme pour lutter contre les infections bactériennes: elles aident le corps à se défendre pendant la période hivernale contre les infections saisonnières, notemment le rhume.

 

 

 

Sélection d'huiles essentielles pour soigner un rhume

Les conseils de pharmaciens
sante (56)beaute (22)grossesse-bebe (15)minceur (7)
  •  SAV
    01 41 34 88 88

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  mise à disposition
    en 24h (moyenne)
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%