grossesse-bebe

Acné de grossesse : comment la soigner ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Si certaines futures mamans arborent des beaux cheveux, un teint éclatant et une belle peau pendant 9 mois, d’autres en revanche voient leur grossesse marquée par des poussées d’acné avec des boutons notamment sur le visage ! Pas juste ! Focus sur les causes et surtout comment traiter et prévenir l’acné de grossesse quand on sait que de nombreux traitements sont interdits ou déconseillés aux femmes enceintes.​

Acné de grossesse

Sommaire


 

Comment traiter l'acné de grossesse ?

 

La première règle c’est d’éviter absolument l’automédication. C’est même une règle de base pendant toute la grossesse. Il s‘agit donc de demander à son médecin, dermatologue ou pharmacien des conseils avant de commencer un traitement même si celui-ci est uniquement en local sur la peau.

En effet, certaines molécules habituellement utilisées contre l’acné sont contre indiquées car elles ont des effets de malformations graves sur le fœtus. C’est notamment le cas pour tous les dérivés de la vitamine A et des antibiotiques notamment de la famille des cyclines traditionnellement utilisées dans le traitement de l’acné.

Des anti bactériens locaux tout au long de la grossesse ou encore des suppléments en zinc (mais uniquement à partir du 2nd trimestre et en tenant  compte des autres apports éventuels de zinc pour ne pas faire de surdosage) sont possibles chez la femme enceinte.

Mais c’est surtout au niveau de l’hygiène quotidienne de sa peau qu’il est possible d’agir.  Nettoyez votre visage et autres zones atteintes par l’acné matin et soir avec des gels nettoyants purifiants adaptés ou des pains dermatologiques sans savon adaptés aux peaux acnéiques. Ils vous permettront de retirer de votre visage l’excès de sébum et les impuretés de la journée (transpiration, pollution…). 

Du coté des soins naturels, il est possible de faire un bain de vapeur puis d’appliquer sur les boutons du miel de Manuka pour son action antiseptique et cicatrisante, ou encore de faire des mini cataplasmes d’argile rose ou verte.

 


 

 

Ne touchez pas à vos boutons !!! Même si la tentation est très grande et que vous avez les mains propres, ne pas toucher à vos boutons ! Et ne tentez surtout pas de les percer au risque d’infecter la plaie et surtout d’avoir une cicatrice indélébile résiduelle. 
 

Hydratez-vous ! Ce n’est pas parce que la peau de votre visage est grasse qu’il ne faut pas l’hydrater ! Pour cela, préférez des crèmes riches en zinc dont l’une des propriétés est d’atténuer les imperfections de la peau. Utilisez des crèmes non comédogènes adaptées aux peaux grasses et à problèmes et évitez des gommages ou masques trop fréquents qui risqueraient de créer des inflammations. N’oubliez pas de vous hydrater en buvant un litre et demi d’eau chaque jour. 

 


 

 

Couvrez votre peau avec les bons produits : pour atténuer la visibilité de boutons disgracieux, bannissez le camouflage via la superposition de couches de maquillage qui obstruerait encore les pores de votre peau. Optez pour une crème cicatrisante telle que la crème Cicalfate de chez Avène ou encore des sticks correcteurs teintés pour votre teint.  

Limitez les principes actifs et donc ne pas surcharger sa peau en produits en limitant le nombre de produits au strict minimum pour les soins de votre peau.

 


 

 

ATTENTION aux huiles essentielles, car notamment toutes les huiles essentielles qui contiennent des cétones sont strictement contre indiquées chez la femme enceinte. Seule l’huile essentielle de Tea Tree (arbre à thé)  connue pour être efficace contre les boutons peut être utilisée  en toute petite quantité dans une crème ou localement sur un bouton.

Quoi qu’il en soit un avis de votre médecin ou pharmacien est toujours nécessaire.

Enfin, si l’acné est vraiment trop sévère et qu’elle persiste ou empire malgré la mise en place de mesures hygiéno-diététiques, le mieux est de se tourner vers un dermatologue. Lui seul sera en mesure de donner le bon traitement contre l’acné compatible  avec la grossesse.

 

Comment prévenir l’apparition des boutons et points noirs pendant la grossesse ?

 

Laisser respirer sa peau le plus possible sans maquillage ni crème superflue.

Une alimentation en évitant les pics glycémiques, c’est-à-dire en répartissant la prise alimentaire sur la journée avec des petits encas plutôt que des gros repas, permet de limiter les poussées. De la même manière, même si cela a souvent fait l’objet de controverse, des soupçons pèsent quand même sérieusement sur la responsabilité d’une consommation de certains aliments gras ou riches en sucres dans la poussée de boutons. Un excès de produits laitiers serait également impliqué dans l’apparition des boutons d’acné.

Manger des aliments riches en zinc : cacao, germe de blé, pain complet, viandes, fromages...

Ne pas d’exposer au soleil, car même si il est bon pour le corps et le moral et que c’est une importante source de vitamine D, le soleil provoque aussi un épaississement de la peau et donc une potentielle apparition de boutons et surtout il peut favoriser les taches brunes sur le visage : le masque de grossesse qui est très fréquent de par la combinaison des hormones de grossesse et du soleil.

Essayer de gérer son stress car le stress peut favoriser l’apparition des boutons.

Pour les facteurs de risques, le fait d’avoir connu de fortes poussées d’acné pendant l’adolescence (durant la puberté), à l’âge adulte ou pendant une précédente grossesse augmente le risque d’avoir de l’acné de grossesse. Mais il est très difficile de savoir comme va évoluer l’acné durant la grossesse chez une femme : en clair, c’est un peu la loterie !

 

Quelles sont les causes de l’acné pendant la grossesse ?

 

La cause de l'acné de grossesse : le pic d’hormones ! Les boutons d’acné se forment quand les glandes sébacées, déséquilibrées par les hormones de grossesse (œstrogène et progestérone), produisent trop de sébum ce qui bouche les pores de la peau.

En effet, Comme pour beaucoup des petits soucis de la grossesse, c’est l'imprégnation hormonale qui est, elle aussi, en cause dans l’apparition d’acné pendant la grossesse. La progestérone et les œstrogènes sont présents en fortes concentrations, ce qui a un impact sur les glandes sébacées, qui produisent le sébum. En excès, ce corps gras qui protège la peau a tendance à boucher les pores, ce qui occasionne des boutons inflammatoires blancs ou des points noirs, généralement sur le visage, le haut de la poitrine ou encore le dos.

Que les femmes enceintes acnéiques se rassurent par ailleurs : avoir de l’acné pendant la grossesse ne veut pas du tout dire que le futur bébé en aura aussi.

La date d’apparition de l’acné dépend des femmes. Dans la plupart des cas, l’acné se manifeste lors du premier trimestre de la grossesse et disparait après, mais ce n’est pas rare de voir des poussées d’acné jusqu’au 3ème  trimestre également.

L’acné durant la grossesse se localise le plus souvent sur le visage. Il est cependant possible d’en voir apparaître dans le dos ou sur le buste. En clair, au niveau de toutes les zones où le sébum se produit en grande quantité.

Comme chez les adolescents, cette acné se manifeste avec l’apparition de boutons inflammatoires (boutons rouges et enflés, pustules, kystes, points noirs, etc).

Enfin, en conclusion, essayer de ne pas accorder trop d’importance à ces soucis d’acné de grossesse car il s’agit surtout d’un problème d’esthétique qui n’est pas une maladie grave. Avec ou sans bouton n’oubliez pas que vous restez belle et surtout, que vous allez devenir maman ! Profitez de votre grossesse au maximum. Vous allez vite vous rendre compte que vous aurez d’autres batailles à mener durant ces neufs mois et pourquoi pas le choix du prénom par exemple ! En consolation : dites-vous que cette acné liée à la grossesse va de toute façon disparaitre à l’accouchement !

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%