sante

Comment bien choisir sa ceinture lombaire ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Le mal de dos est souvent décrit comme le mal du siècle et c’est sans doute vrai ! Mais si la douleur d’un lumbago ou de lombalgie est souvent vive, il est fortement conseillé de continuer à avoir une activité de mouvement tout en s’aidant d’une ceinture lombaire pour diminuer les sensations douloureuses. En effet, une ceinture lombaire agit contre la douleur par une meilleure répartition des charges sur les disques dorsaux, permet de contraindre un peu les mouvements pour éviter qu’ils ne soient extrêmes et qu’ils ne provoquent alors des douleurs et, enfin, une ceinture peut également soulager par son effet chauffant au niveau du bas du dos.

Ceinture lombaire

Sommaire


Les 3 critères à respecter pour bien choisir votre ceinture lombaire
 

1. Votre morphologie


En effet, en fonction de votre morphologie, il est possible de choisir 2 hauteurs de ceintures lombaires : soit 21, soit 26 cm. Pour les personnes de moins de 1,60 m : 21 cm suffit pour la ceinture.

On distingue notamment des patients à morphologie atypique come les personnes à hanches très larges, de taille supérieure à 1,90 m, en surpoids, ou encore la femme enceinte pour laquelle des ceintures spécifiques lui sont dédiées pour soulager différents types de douleurs lombaires liées à la grossesse.

Ensuite, la taille de la ceinture doit être choisie en mesurant le tour de taille au niveau du nombril comme sur le schéma suivant :

Si les dimensions prises sont à cheval entre 2 tailles, mieux vaut prendre la plus grande taille. Certaines ceintures possèdent des baleines de maintien qui sont souples et qu’il est possible de mettre à la forme de la courbure de son dos, en les tordant manuellement.

D’autres ceintures ont une découpe anatomique qui permet de libérer les côtes et de régler le niveau de contention dorsale. Certains modèles sont dotés de picots intégrés qui exercent un effet massant ou encore d’une échancrure sous pubienne qui facilite la position assise.
 

2. Votre type de douleur au niveau du dos


Les lombalgies classiques se manifestent par des douleurs et des tensions au niveau du bas du dos. Lumbago ou tour de rein, ce trouble est très commun et est le plus souvent sans gravité, mais marqué par une douleur importante pouvant persister entre 48 et 72 heures. Ce lumbago se classe en 2 catégories en fonction de sa fréquence : on parle de lombalgie aiguë lorsqu’elle ne dépasse pas un mois et de lombalgie chronique si cela dépasse les 3 mois. Mais il est aussi possible d’avoir un mélange des 2 formes avec des douleurs aiguës qui resurgissent de manière fréquente. On parle alors de lombalgie récidivante. Dans tous les cas, le choix de ceinture sera à adapter au type de lombalgie et, notamment en cas de lombalgie chronique, il conviendra de penser à choisir une ceinture pouvant être portée en contact direct de la peau, au quotidien.

Les ceintures de maintien pour la grossesse doivent obligatoirement faire l’objet d’un avis médical. Elles préviennent les douleurs ligamentaires et les maux de dos liés au poids du ventre. Leur niveau de contention est variable et adaptable et elles peuvent se porter soit à même la peau soit sur un vêtement léger.

Orliman Babylomb Bande-Ceinture de Soutien Lombaire T3

Enfin certaines ceintures ont une contention forte et un soutien plus rigide avec des sangles qui peuvent aider à améliorer le serrage et les niveaux de contention.

  1. 1. Orliman L'Évolutive Ceinture de Soutien Lombaire H26 T4
  2. 2. Orliman Lombotherm Ceinture de Soutien Lombaire T2
  3. 3. Gibaud Lombogib Underwear Ceinture de Soutien Lombaire T4 
     

3. Votre niveau d’activité physique


En effet, le médecin vous le dira, garder une activité de mouvement même avec une lombalgie est primordiale pour soulager les symptômes et c’est souvent la position assise qui est la plus gênante et la plus douloureuse.

Le niveau d’activité physique peut influencer le choix de la ceinture lombaire car, dans le cas d’une activité importante, il est préférable de choisir une ceinture qui soit lavable mais aussi qui possède un tissu permettant d’évacuer facilement la transpiration.

Enfin, cette ceinture va agir comme un tuteur car, bien serrée sur le ventre, elle compresse l’abdomen, ce qui diminue la pression au niveau des disques intervertébraux et grâce au tissu suffisamment élastique, les lombaires sont bien calées ce qui éloigne la douleur. Aussi en cas d’activité physique maintenue, elle joue un rôle éducatif car grâce à elle on se penche bien en avant, on plie plus naturellement les genoux quand on soulève un objet lourd, autrement dit, elle aide à maintenir son dos bien droit.

On n’oublie pas de la retirer la nuit sauf mention expresse du médecin.
 

L’alternative : soigner par le chaud et l’électrothérapie


Soigner par le chaud, ou encore par thermothérapie, est une solution non invasive très intéressante car la ceinture lombaire procure également une action de chaleur dans le bas du dos qui est un effet thérapeutique recherché. Cet effet peut être renforcé par des poches ou des patchs chauffants au niveau du dos, car la chaleur permet de décontracter les muscles et de soulager les douleurs associées.

  1. 1. ThermaCare Patch Chauffant Dos 4 unités
  2. 2. Urgo Ceinture Chauffante + 4 recharges
  3. 3. 3M Nexcare ColdHot Dos & Abdomen Ceinture S/M
     

De la même manière, l’électrothérapie avec des électro stimulateurs permet d’apaiser les tensions nerveuses qui peuvent entretenir les contractions musculaires au niveau du dos générant alors des douleurs.

  1. 1. Urgo Ceinture Lombaire d'Électrothérapie
  2. 2. Urgo Patch d'Électrothérapie 
  3. 3. ActiPatch Ceinture d'Électrothérapie
     

 

Pour aller plus loin...

Origine des lombalgies et prévention


Les mauvaises postures en position assise ou debout sont les principales causes d’une lombalgie. Elles correspondent à des faux mouvements ou à des déplacements brusques qui provoquent la plupart du temps des lésions musculaires. Ces douleurs peuvent être également dues à des lésions osseuses ou nerveuses, notamment lors de la compression des disques intervertébraux. En effet, avec l’âge et l’usure, ces disques perdent de l’épaisseur et assurent donc moins bien leur rôle d’amortisseurs.

Ce phénomène peut être poussé à l’extrême avec une hernie discale lorsque l’anneau de cartilage se perce et laisse s’éparpiller un peu de la substance intérieure vers l’extérieur ce qui provoque une inflammation de la zone environnante pouvant atteindre le nerf sciatique et les patients se plaignent alors de douleurs pouvant descendre dans une fesse et jusqu’au bout d’une jambe.

L’obésité et dans une moindre mesure le surpoids sont 2 facteurs de lombalgies et de mal de dos car la pression du poids tend à déformer la colonne et à abîmer les disques intervertébraux.

Enfin, les métiers impliquant le levage de charges lourdes présentent aussi de nombreux risques.

Avec l’âge la lombalgie peut être due à un phénomène d’arthrose, limitant alors la souplesse des articulations les unes par rapport aux autres.

En prévention des conseils simples peuvent être appliqués pour prévenir les lombalgies :

  • - Pour soulever une charge, bien placer ses pieds de part et d’autre de la charge, plier les genoux pour soulever en gardant le dos bien droit.
     
  • - Pour porter, répartir les charges de chaque côté du corps afin d’éviter de se pencher d’un côté ou de l’autre.
     
  • - En passant l’aspirateur, il faut absolument régler le manche à sa taille pour ne pas se baisser et en gardant le dos bien droit.
     
  • - En position assise sur son lieu de travail par exemple, au bureau, maintenir le dos bien droit contre le dossier de la chaise et ne pas croiser les jambes.
     

En cas de question pour le choix d’une ceinture lombaire, n’hésitez pas à poser la question à votre pharmacien.

  •  SAV
    01 87 15 52 50

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%