grossesse-bebe

Comment choisir des couches sans risque pour la santé de bébé ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Si il existe un rayon où le choix est vaste, c’est celui des couches culottes, avec des prix très différents, des couches allant de la taille d’un nouveau-né jusqu’à l’enfant de 3 ans et des modèles classiques aux couches culottes qui s’enlèvent seules. Mais au-delà du choix qui peut parfois être compliqué pour les parents, c’est aussi la notion de sécurité des couches pour leur enfant qui priment. Notamment, depuis la mise en évidence lors d’une grande enquête de 60 millions de consommateurs, de pesticides et de traces de composés organiques présents dans la majorité des couches testées qu’elles soient conventionnelles ou écologiques ! En Octobre 2020, une nouvelle enquête d’évaluation des couches est parue, montrant alors que le nombre de couches ne contenant plus aucune trace de produits chimiques est bien plus important qu’en 2017 et surtout des efforts ont été fait par de nombreuses marques de couches pour réduire la pétrochimie, engager des démarches de développement durable et surtout proposer une plus grande transparence dans la composition sur les étiquettes. Alors comment bien choisir des couches sans risques pour la santé de bébé ? Votre pharmacien conseil fait le point pour vous.

Couches bébé

Sommaire


 

Quelle taille choisir pour les couches de bébé ?

Pour choisir la taille des couches, ce n’est pas en rapport avec l’âge de l’enfant mais uniquement en fonction du poids de l’enfant, lequel sera indiqué sur chaque paquet. Cependant ce n’est pas une science exacte et peut être qu’en fonction de la morphologie de l’enfant, taille des cuisses par exemple, il faudra alors rectifier le choix de la taille. Voici généralement les tailles qui sont proposées, l’âge n’étant qu’une indication entre parenthèse.

  • - Couche taille 1 : de 2 à 5 kg (naissance à 2-3 mois)
  • - Couche taille 2 : de 3 à 6 kg (naissance à 3-4 mois)
  • - Couche taille 3 : de 4 à 9 kg (3 mois à 10 mois)
  • - Couche taille 4 : de 7 à 18 kg (6 mois à 3 ans ou plus)
  • - Couche taille 4+ : de 9 à 20 kg (plus de 10 mois)
  • - Couche taille 5 : de 11 à 25 kg (plus de 18 mois)

 

Quel type de couches choisir ?

Dans les premiers âges de la vie, votre nouveau-né passe beaucoup de son temps allongé puisque bébé se contente de manger et dormir. Aussi c’est la couche culotte qui est la plus indiquée. Elle doit être suffisamment épaisse pour absorber les urines et les selles et surtout bien ajustée pour éviter les fuites pendant le sommeil ou lorsque bébé s’agite.

C’est le moment du 4 pattes et votre petit se promène un peu partout ? Dans ce cas optez alors pour une couche avec une épaisseur réduite au niveau de l’entrejambe de manière à ce qu’il n’y est pas d’irritation si bébé bouge beaucoup

Votre bébé marche c’est alors le moment d’essayer les couches qui s’enfilent comme des culottes, c’est souvent idéal pour que l’enfant apprenne la propreté et aille alors sur un petit pot pour ses besoins.

Enfin, si vous envisagez d’emmener votre petit se baigner, optez alors pour des maillots couches qui sont beaucoup plus pratiques puisque elles ne se gorgent pas d’eau comme les couches classiques. Rappelons cependant que ces couches doivent être portées sur un temps très court, le temps de la baignade par exemple et être remplacées par une couche classique dès que possible pour le confort et le soin des fesses de bébé.

 

Couches classiques ? Couches écologiques ?

La couche traditionnelle en voile synthétique reste largement prédominante car c’est aussi la moins chère, elle est jetable.

A côté sont apparues les couches jetables écologiques qui affichent un minimum de 50% de matières naturelles, l’absence totale de lotion, parfum, alcool, colorant et un voile de maintien en contact avec la peau à 100% non chimique (coton). Ces couches jetables écologiques, sont définies comme « plus vertes » car elles contiennent moins de produits chimiques et la cellulose est issue de bois en provenance d’entreprises engagées dans des démarches de développement durable.

 

 

Et les couches lavables ?

Elles peuvent être considérées par certains comme un retour en arrière mais elles n’ont pourtant plus rien à voir avec les linges blancs qui était attachés avec les épingles à nourrice d’antan !

Elles ressemblent aux couches jetables car elles sont préformées avec des élastiques à la taille et aux cuisses et possèdent une bande velcro pour les fermer, ce qui leur confère une étanchéité comparable aux couches jetables. Elles représentent bien sûr un investissement financier au départ et elles nécessitent d’avoir la possibilité de pouvoir les laver tous les jours.

 

Pour aller plus loin...

Comment est faite une couche et quels sont les composants interdits ou à éviter ?

Les couches sont des produits d’hygiène placées à même la peau de bébé au contact des zones les plus intimes des nourrissons et de ce fait elles doivent prouver leur innocuité absolue pour la peau tendre et fragile de bébé.

Depuis une grande enquête en 2018 (étude de 60 millions de consommateurs) qui avait montré que  ce sont des résidus de pesticides (dont le glyphosate bien connu dans le Roundup, des hydrocarbures aromatiques polycycliques ou HAP, des traces de dioxine ou encore de composés organiques volatils), qui sont retrouvés dans les couches de bébé testées. Ce qui avait alors interpellé, car la plupart de ces pesticides sont classés « cancérogènes probables » ou « cancérogènes possibles » par des organismes qui font autorité dans ce domaine. Autant de composés dont le potentiel toxique est, là encore, bien étayé scientifiquement. Ces substances étaient présentes à des quantités très faibles mais parce qu’il s’agit d’une exposition répétée des nourrissons dont on sait qu’ils sont très sensibles aux substances toxiques et que la zone d’exposition est les fesses, le principe de précaution doit s’appliquer.

Depuis la réglementation a cadré les choses et donné 6 mois aux fabricants de couches pour respecter des concentrations nulles ou minimales pour de nombreux agents chimiques.

En effet, malgré ce que la couleur des couches pourrait laisser penser, les couches ne sont pas en coton sauf celles de la marque « cotocouche » disponible uniquement en pharmacie et sur Doctipharma. Une couche jetable classique c’est avant tout de la cellulose, une fibre issue du bois associée à différentes matières plastiques : du polypropylène, du polyacrylate pour le gel absorbant, du polyester… Outre la cellulose, les couches écologiques incorporent quant à elles d’autres matières d’origines naturelles sans exclure pour autant les matières synthétiques.

  1. 1. Cotocouche 2ème âge 30 unités

 

Si le contact permanant avec une matière plastique comme le polypropylène ne devrait pas présenter de risques majeurs pour la santé des petits, sauf des éventuelles irritations, ce sont plutôt les procédés de fabrication de ces matières premières qui génèrent des résidus à risques toxiques.

Enfin dans son numéro d’octobre 2020, le magazine 60 millions de consommateurs montre bien que depuis les nouvelles restrictions concernant la composition des couches jetables, les marques l'ont bien compris : l'heure est aux couches saines, et écolos, avec des produits d'origine naturelle. En effet, depuis les mises en garde du gouvernement à destination des fabricants de couches en janvier 2019, aucune couche des 32 marques testées ne présente de substances toxiques (pesticides, allergènes, phtalates, dioxines, hydrocarbures, furanes...) au-delà des seuils recommandés par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

Enfin n’oubliez pas que après avoir nettoyé les fesses de votre bout de chou, laissez-les prendre un peu l'air. De manière à ce qu'elles aient bien le temps de sécher avant la couche suivante, car remettre une couche sur des fesses humides expose à un risque d’irritation et de rougeurs pour votre bébé.      

 

  •  SAV
    01 87 15 52 50

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%