sante

Comment choisir son tensiomètre ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Un tensiomètre permet de mesurer sa tension artérielle. Quand on le fait soi-même on utilise des appareils appelés auto tensiomètres qui sont très utiles pour réaliser un suivi de sa tension artérielle au quotidien entre les rendez-vous chez son médecin, pour surveiller les effets d’un nouveau traitement mis en place ou, plus simplement, pour prendre soin de sa santé.

Quel modèle choisir ? Prise de la tension au bras ? Au poignet ? Et si certains modèles sont maintenant connectés, sélectionner un tensiomètre fiable et simple à utiliser demeure primordial car l’hypertension peut causer des graves troubles cardiovasculaires. Votre pharmacien conseil Doctipharma fait le point pour vous.

Tensiomètre

Sommaire


Pourquoi contrôler sa tension ?


L’utilisation d’un tensiomètre à domicile permet de contrôler l’efficacité (ou non) d’un traitement prescrit par le médecin, et de réagir en conséquence si la tension constatée est anormale.

Certes les données fournies par un tensiomètre à domicile restent indicatives et ne peuvent en aucun cas remplacer un diagnostic médical : seul un médecin pourra poser le diagnostic d’hypertension artérielle et/ou de troubles du rythme.
 

À quoi correspondent les chiffres de tension artérielle ?


La tension artérielle correspond à la pression sanguine exercée sur la paroi des artères. Trois mesures sont données lors de la prise de tension artérielle :

  • - La pression systolique, calculée dans un premier temps, au moment ou le cœur se contracte et pousse le sang dans les vaisseaux.

  • - La pression diastolique, déterminée lorsque le cœur se relâche et se remplit.
     
  • - Le pouls, correspondant au nombre de battements cardiaques par minute.

Les pressions systoliques et diastoliques sont transcrites en millimètre de mercure (mmHg). Le médecin lui généralement communique les résultats en centimètres de mercure : un rendu de 134 mmHg (Systolique)/83 mmHg (Diastolique) se traduira donc par un 13/8. Là encore l’interprétation doit être réalisée par un médecin car les chiffres observés sont à mettre en relation avec les attributs médicaux du patient (maladies, poids, antécédents familiaux…).

À titre indicatif voici les chiffres diffusés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

 

Normale

Préhypertension (normale haute, à surveiller)

Élevée

Pression systolique

Inférieure à 120 mmHg

Entre 120 et 139 mmHg

Égale ou supérieure à 140 mmHg

Pression diastolique

Inférieure à 80 mmHg

Entre 80 et 89 mmHg

Égale ou supérieure à 90 mmHg

 

Précautions générales avant de choisir un tensiomètre pour la prise de mesure à domicile
 

  • - Suivre la règle des 3R : c’est-à-dire prendre sa tension 3 fois le matin et 3 fois le soir pendant 3 jours (de préférence avant la prise de médicaments). En fait, il est important que les mesures soient prises toujours au même moment de la journée pour être fiables.
  • - La tension artérielle se mesure assis, après quelques minutes de repos.
  • - Noter les résultats sur un carnet si l’appareil n’enregistre pas les mesures, ainsi que les médicaments pris récemment.
  • - Ne pas prendre sa tension plus que nécessaire.
  • - Pas d’alcool ni de tabac au moment de la mesure.
  • - Avoir bien lu le mode d’emploi du tensiomètre avant l’utilisation.
     

Les tensiomètres manuels et à poire


Les tensiomètres manuels ou à poire sont destinés au corps médical et aux professionnels de santé. Ils nécessitent l’utilisation d’un stéthoscope puisque les contrôles des pressions systoliques et diastoliques se font visuellement (lecture du manomètre) et de façon auditive (avec le stéthoscope).
 

Les tensiomètres à poignet


Pour tous les tensiomètres électroniques, il s’agit dans un premier temps de vérifier que l’appareil possède une validation par les autorités de santé. C’est le cas pour tous les tensiomètres vendus en pharmacie.

Les tensiomètres au poignet ont l’avantage d’être facilement transportables car de taille réduite. Le manomètre est sur le brassard qui s’enroule autour du poignet et il est auto-gonflable : il se gonfle et se dégonfle automatiquement pour faire la mesure.

Inconvénient de ces tensiomètres à poignet : le bras doit être correctement placé au niveau du cœur, au risque de fausser la mesure. Le bon positionnement est celui indiqué sur le schéma suivant :

                                                                      

  1. 1. Thuasne Home Tensiomètre Poignet Compact
  2. 2. Biosynex Exacto Tensiomètre Poignet
  3. 3. Spengler AutoTensio Tensiomètre Poignet
  4. 4. Hartmann Veroval Tensiomètre de Poignet Connecté
     

Les tensiomètres à bras


Les tensiomètres avec un brassard à positionner au niveau du bras sont un peu plus encombrants mais surtout plus délicats à ajuster, surtout pour une personne seule. Pour ne pas fausser les mesures, il faut choisir le brassard de taille adaptée à sa corpulence et certains appareils ne déclenchent la mesure que si le brassard est bien positionné. Aussi n'hésitez pas à commander un brassard adapté auprès de votre pharmacien : la plupart des marques proposent ce service. La circonférence « standard » du brassard est de 33 cm.

  1. 1. Thuasne Home Tensiomètre Bras Classic
  2. 2. Omron Evolv Tensiomètre Bras Connecté
  3. 3. Omron M3 Tensiomètre Tensiomètre Bras
  4. 4. Alvita Tensiomètre Bras
     

Les tensiomètres connectés


La plupart des tensiomètres peuvent être associés à une application gratuite sur un smartphone ou une tablette via une connexion Bluetooth. Seuls un ou 2 modèles dépourvus d’écran ne peuvent s’utiliser sans un smartphone ou une tablette mais beaucoup de modèles s’utilisent sans l’application dédiée. Cette dernière sert surtout à conserver et gérer son historique (avec les résultats et l’observation de ceux-ci sous forme de graphique, ou de statistiques). Choisissiez cependant si possible un tensiomètre qui ne soit pas uniquement connecté et qui puisse s’utiliser sans smartphone surtout si vous n’êtes pas complètement à l’aise avec les nouvelles technologies.

  1. 1. Hartmann Veroval Tensiomètre de Bras Connecté
  2. 2. Bewell Connect Tensiomètre Poignet Connecté
     

Que faire des résultats ?


Ils sont à conserver soit sous forme manuelle dans un cahier, soit dans l’historique de l’appareil qui peut parfois stocker jusqu’à 100 mesures, et à rapporter à chaque visite chez le médecin pour faire le point.

La plupart des tensiomètres sont capables de garder en mémoire 2 profils différents : pour un couple, il est donc inutile d'acheter 2 appareils, un seul suffit !

L'achat d'un tensiomètre n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale, même lorsqu'il y a prescription du médecin. En revanche, certaines mutuelles peuvent prendre en charge le coût de l'appareil : renseignez-vous auprès de votre organisme référent.

Dans tous les cas, aucune automédication n’est possible pour réguler sa tension artérielle, seul un médecin peut prescrire un antihypertenseur mais n’hésitez pas à demander à votre pharmacien si besoin.

  •  SAV
    01 87 15 52 50

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%