beaute

Comment prendre soin de son tatouage ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Le tatouage est un phénomène de plus en plus courant et pas seulement chez les jeunes. Ces modifications corporelles nécessitent des soins et des précautions, notamment suite à la réalisation du tatouage. Votre pharmacien conseil fait le point avec vous sur les différents conseils pour prendre soin de votre tatouage. 

Tatouage

Sommaire


Comme vous le savez, un tatouage est un dessin décoratif et/ou symbolique permanent effectué sur la peau. La technique du tatouage consiste à injecter l'encre sous la peau à l'aide d'aiguilles ou d'objets pointus. L’encre est déposée sous la peau entre le derme et l’épiderme et la profondeur de la piqure varie de 1 à 4 mm en fonction des types de peau ou des parties du corps. C’est une pratique qui existe depuis des années dans le monde entier et réalisée pour différentes raisons : symboliques, religieuses ou culturelles. 

 

Prendre soin de son tatouage

Dans les jours qui suivent la réalisation du tatouage il est parfaitement normal d’observer une réaction inflammatoire (rougeur et parfois gonflement). Généralement ces symptômes disparaissent en moins d’une semaine. Si ce n’est pas le cas, consultez alors votre médecin ou votre pharmacien ou recontactez votre tatoueur.

La cicatrisation définitive est ensuite obtenue en 2 semaines en moyenne, mais tout dépend de l’emplacement du tatouage, de votre état général et de vos antécédents médicaux.

Aussi, il est important de considérer son tatouage comme une plaie plutôt fragile et longue à cicatriser et de réaliser les soins avec beaucoup de sérieux.

 

Les règles de cicatrisation pour son tatouage

  • - Toujours se laver les mains avant de toucher le tatouage et utiliser pour parfaire le lavage une solution hydro alcoolique, même simplement pour le montrer dans les premiers jours.
  • - Ne pas toucher le tatouage en dehors des soins préconisés.
  • - Respecter scrupuleusement les conseils de soins.
  • - Eviter les manipulations brutales comme les sports de combat, des pressions continues sur la zone de tatouage ou encore des frottements importants des vêtements.
  • - Préférer des vêtements amples et si possible en coton : la laine et les matières synthétiques type nylon sont à proscrire.
  • - Eviter de couvrir ou d’enfermer le tatouage et le laisser à l’air libre dès que c’est possible.
  • - Ne pas utiliser de savons parfumés, déodorants, alcool sur un nouveau tatouage.
  • - Ne pas le gratter, les petites peaux mortes qui peuvent apparaitre tomberont d’elles-mêmes.
  • - STRICTEMENT INTERDIT : bains, piscine, mer, soleil, UV, hammam, sauna.

 

Jour 1 du tatouage 

  • - Oter le pansement 3 heures après la séance de tatouage.
  • - Nettoyer sans frotter le tatouage à l’eau tiède et au savon doux anti septique.
  • - Sécher sans frotter.
  • - Appliquer alors une fine couche de crème cicatrisante.
  • - Il est possible ensuite de remettre un pansement pas trop serré dessus pour grader la première nuit.

 

Les jours suivants et pendant 10 à 15 jours

  • - Nettoyer sans frotter le tatouage à l’eau tiède et au savon doux antiseptique (possible sous la douche quotidienne).
  • - Sécher sans frotter.
  • - Appliquer 2 ou 3 fois par jour de la crème cicatrisante en couche fine.
  • - Ne pas remettre de pansement sauf en cas d’exposition à des poussières ou des travaux salissants.
  • - Surtout ne pas gratter le tatouage, les peaux mortes s’élimineront d’elles-mêmes.

 

  1. 1. Neo Cyteal 250 ml
  2. 2. Cicatryl Pommade 14 sachets
  3. 3. Bepanthen Pommade 100g
  4. 4. Secuderm Pansements Étanches L 20 x 30 cm

 

 

Cicatrisation et exposition au soleil 

On connait tous les dangers du soleil l’été pour protéger et préserver sa peau, c’est encore plus vrai dans le cas d’un tatouage ou piercing.

Si vous avez un tatouage datant de plus de 8 semaines, il suffit simplement d’appliquer dessus un écran solaire d’une protection 50 toutes les 2 heures en cas d’exposition solaire. Cela permet surtout de protéger votre peau et de conserver l’intensité des couleurs au fil du temps.

Attention si le tatouage est plus récent, car une protection renforcée doit alors lui être apportée.

Ne jamais exposer un tatouage au soleil dans les 8 premières semaines après sa réalisation. Seul le port d’un vêtement couvrant ou d’un pansement permet d’éviter l’exposition aux rayons directs.

Faire très attention aux vêtements trop fins ou mouillés qui laissent passer les rayons.

Bien respecter toujours les conseils de soins du tatoueur et ne pas hésiter à consulter votre médecin ou pharmacien si quelque chose semble anormal sur l’aspect du tatouage.

Mais outre le soleil, d’autres facteurs en été peuvent perturber la cicatrisation des tatouages comme l’eau de la mer, la piscine ou encore le sable. Il est donc recommandé de ne pas se faire tatouer juste avant l’été. De plus l’exposition solaire peut entrainer une hyper pigmentation post inflammatoire qui va se traduire par des taches foncées et disgracieuses et foncées sur la peau qui peuvent alors plusieurs années à disparaitre. Le tatouage risque lui aussi de couler et de se déformer de façon définitive et alors dans ce cas seul la chirurgie ou un rattrapage chez le tatoueur pourra rétablir votre tatouage.

 

Pour aller plus loin...

Le tatouage au henné, ce qu'il faut savoir

Depuis la fin des années 1990, le tatouage au henné connait un phénomène de mode très important et notamment pour les occidentaux se rendant dans les pays du Maghreb, en Inde ou au moyen orient. En effet, indolore, ne nécessitant pas de soin et apparemment sans risque pour la santé le tatouage au henné attire surtout les jeunes

Mais est-il réellement sans danger ?

Le henné est un colorant d’origine végétale obtenue à partir des feuilles séchées d’une plante appelée Lawsonia inermis retrouvée sur les rives orientales de la méditerranée notamment. Cette plante peut fournir 3 types de henné : le henné naturel, le henné neutre et le henné noir qui est celui utilisé par les artistes de rues ou dans certains lieux touristiques pour la réalisation de tatouages éphémères.

Attention le henné noir présente un risque important de réactions allergiques et son utilisation est déconseillée par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé.

Avec le henné traditionnel le risque d’allergie et de réaction cutanée est considéré comme minime, ce qui n’est pas le cas avec le henné noir qui peut provoquer l’apparition de papules, de vésicules, avec un œdème et des démangeaisons associées parfois à de la fièvre. Dans les cas les plus graves, le henné noir peut provoquer de l’urticaire, un œdème important pouvant aller jusqu’au choc anaphylactique.

Ces allergies au henné peuvent se manifester dans les 48 à 72 heures après le tatouage, mais aussi dans les sept à quinze jours qui suivent. L’inflammation peut laisser des cicatrices et des taches pigmentaires. La réaction est due à la présence de paraphénylènediamine (PPD) dans la pâte. Cette substance, interdite en France, est ajoutée au henné naturel pour obtenir une teinte noire, une meilleure tenue du tatouage et un séchage plus rapide. La sensibilisation est définitive et l’allergie est susceptible de réapparaître en cas de nouveau contact avec cette substance présente également dans des produits de coloration pour les cheveux.

Pour éviter de mettre en danger votre santé, nous vous recommandons de refuser tout tatouage impliquant l’utilisation de henné noir ou portant l’appellation « henné naturel noir ». Fuyez également les artistes qui proposent des tatouages au henné au séchage rapide et durant plus de trois semaines. Par mesure de précaution, n’appliquez pas de henné sur le visage, sur une partie du corps déjà tatouée ou sur une zone qui a subi un récent coup de soleil.

  •  SAV
    01 87 15 52 50

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%