sante

Méfaits du soleil sur la peau : comment bien se protéger ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Si les bienfaits du soleil (à petites doses) sont nombreux et indiscutables : il est bon pour booster le moral, pour l’aide à la synthèse de vitamine D qui participe à la consolidation de notre structure osseuse, car sans ce soleil, nos os seraient incapables de fixer le calcium. Finalement, il est bénéfique également à petites doses contre certaines maladies de peau, mais alors le degré d’exposition est rigoureusement contrôlé et les patients sont très surveillés. Il faut maitriser l’exposition au soleil car la contrepartie de ces merveilleux bienfaits sont de dangereux méfaits. Aussi, la protection solaire pour tous est indispensable. Ne l’oubliez pas : limiter la surexposition solaire préviendrait 4 cancers cutanés sur 5. Alors comment faire en pratique ? Voici comment bien se protéger du soleil et préserver la jeunesse et la santé de sa peau.​

Coup de soleil

Sommaire


 

Dès que le soleil apparait, les terrasses, pelouses, jardins, plages ou même bancs publics s’emplissent instantanément car bien sûr chacun sait que le soleil est indispensable à notre vie. Mais avec le retour du soleil, une protection est obligatoire. Chaque année avant l’été, une campagne de sensibilisation aux méfaits du soleil est déployée et rappelle les gestes préventifs nécessaires : éviter l’exposition au soleil entre 12h et 16h, porter des lunettes de soleil, un tee-shirt et un chapeau à bord large et appliquer de la crème solaire toutes les 2 heures et après chaque baignade.

Il est également rappelé que 80% des cancers cutanés pourraient être évités en se protégeant du soleil. Quand on sait que ces cancers sont responsables de plus de 1500 décès par an, il est temps de vraiment assimiler les mesures de protection solaire !

 

Choisir un produit de protection solaire adapté ?

 

  • - Il faut se protéger dès que l’indice UV est supérieur à 3, c’est ce qui est indiqué sur toutes les applications météo ou bien lors des bulletins télévisuels de météo.
  • - Ne pas s’exposer entre 12h et 16h et se mettre le plus possible à l’abri du soleil : la toast-attitude est trop dangereuse !
  • - Porter des vêtements les plus couvrants possibles, un chapeau à bord large, des lunettes de soleil avec une monture enveloppante. Ces lunettes doivent être marquage CE et 100 % UV.
  • - Ne jamais exposer un enfant de moins de 2 ans au soleil.
  • - Utiliser un produit de protection solaire adapté à son phototype.

ATTENTION: la prise de certains médicaments dits photo-sensibilisants impose une protection solaire renforcée sous peine de s’exposer à des risques d’allergies ou de brulures graves.

Un produit de protection solaire est une préparation cosmétique qui contient des filtres dits photo-protecteurs de deux types : des filtres chimiques qui absorbent les UV et des écrans minéraux qui réfléchissent les UV.

 

    

Un produit de protection solaire doit protéger à la fois contre les UVB et les UVA et doit respecter un certain nombre de normes :

  • - Une protection UVB est définie par un Facteur de Protection Solaire (FPS ou SPF : Sun Protection Factor en anglais) au moins égal à 6. Un écran protection 6 est le minimum obligatoire.
  • - Une protection UVA qui doit être à minima équivalente à X1/3 du SPF.
  • - L’assurance d’une couverture des longueurs d’onde d’UVA les plus élevées.

Si le produit est conforme à ces différents critères, l’étiquetage mentionne alors le SPF et le logo UVAATTENTION : aucun produit solaire ne permet d’offrir une garantie de protection intégrale.

 

Comment bien utiliser les produits de protection solaire ?

 

  • - La première règle est de choisir un produit adapté au type de peau, mais aussi aux conditions d’exposition c’est à dire à la durée et à la puissance du rayonnement solaire.
  • - Le bronzage ne dispense pas d’une protection, il assure au maximum l’équivalent d’un indice SPF 6.
  • - Pour les enfants, les femmes enceintes et les peaux réactives, il faut privilégier les écrans minéraux car les filtres chimiques induisent plus de réactions allergiques sur des terrains sensibles.
  • - L’écran solaire doit être appliqué avant l’exposition de manière uniforme sur toutes les surfaces découvertes et/ou exposées, sans oublier les mains, les oreilles, les tempes et le dessus des pieds. Il est recommandé pour un adulte de corpulence moyenne d’appliquer au moins une quantité de 36 grammes de crème soit l’équivalent de 6 cuillères à café pour tout le corps.
  • - L’application de produit solaire doit être renouvelée toutes les 2 heures et/ou après s’être baigné, essuyé ou avoir transpiré.
  • - Bien choisir des produits adaptés pour le visage (possible en fonction du type de peau : grasse, mixte, sèche, normale) et favoriser les sticks pour les lèvres, le nez et les contours des yeux en supplément d’une crème visage adaptée et des formes plus fluides (lait, spray, mousses, lotions, huiles) pourront être utilisées pour le corps.
  • Pour protéger une cicatrice du soleil, choisir une forme stick avec un très haut indice de protection et renouveler l’application toutes les heures.

 

ATTENTION : ne jamais prolonger le temps d’exposition quel que soit l’indice SPF du produit utilisé.

 

Et les préparateurs solaires? Protègent-ils du soleil ?

 

Les autobronzants et les accélérateurs de bronzage n’assurent pas de protection UV mais permettent juste de pigmenter la peau avant exposition.

 

Les compléments alimentaires solaires par voie orale sont une bonne alternative pour les personnes sensibles au soleil et/ou souffrant d’allergie solaire : la lucite solaire. En effet, ces produits permettent, 2 à 3 semaines avant l’exposition solaire, d’obtenir un hâle permettant de minimiser les effets allergisants du soleil. Ces produits (à base généralement de sélénium, de vitamine E et de caroténoïdes qui sont des antioxydants de chocs) peuvent être pris pendant et au retour des vacances puisqu’ils prolongent le bronzage et évitent le vieillissement cutané prématuré lié au soleil. ATTENTION : ils ne protègent pas des rayonnements UV et doivent toujours être associés à une crème de protection solaire en cas d’exposition.

 

 

Les UV artificiels en cabine sont à proscrire car ils majorent les risques de cancers cutanés, d’autant plus lorsqu’ils sont réalisés dans des centres de bronzage peu contrôlés.

 

Et après l'exposition solaire ? 

 

Ne pas oublier après l’exposition au soleil : il faut nourrir sans relâche l’épiderme qui a été agressé et desséché par l’exposition solaire. Les laits et lotions après soleil ou mieux, des produits qui contiennent de l’huile végétale de carotte permettent de prolonger le bronzage, en plus de l’hydratation des couches supérieures !

Enfin, ce n’est plus un secret qu’exposer sa peau trop longtemps aux UV peut avoir des conséquences désastreuses, allant du simple coup de soleil au mélanome. Il est vrai que, bien protégée, notre peau peut bénéficier à toute petite dose (10-15 minutes par jour) des atouts et bienfaits du soleil.

 

 

Pour aller plus loin...

Que sont les ultraviolets et quels sont leurs effets ?

- Les UVB pénètrent dans la peau et s’arrêtent au niveau des couches supérieures: l'épiderme.
- Les UVA pénètrent beaucoup plus loin et vont jusque dans les couches plus profondes de la peau c’est-à-dire : le derme.
- Le bronzage et les coups de soleil sont dus aux UVB alors que les UVA vont pigmenter et altérer directement la peau de manière profonde et irréversible.

Que ce soit les UVA ou UVB, dans tous les cas, ils provoquent une action destructrice au niveau de la peau en induisant des lésions cellulaires qui vont être responsables d’un vieillissement prématuré de la peau et de cancers cutanés. Mais la peau n’est pas la seule atteinte puisque une atteinte du système immunitaire se produit également dû à la production de radicaux libres qui vont gêner la réponse immunitaire. 

Attention également aux yeux, car le soleil peut provoquer des photo-kératites, un phénomène de cataracte et des atteintes graves de la rétine (phénomène encore plus accentué à la montagne avec la neige et l’altitude).

Attention aussi à vos cheveux qui comme la peau sont malmenés par l’exposition solaire encore plus si elle est couplée à des bains en eau de mer ou dans de l’eau chlorée.

 

 

Attention, sur les peaux sombres, même si le nombre de cancers cutanés est plus faible, les effets immunitaires et oculaires sont identiques.

 

Sélection de produits de proctection solaire

 

Vos pharmaciens ont sélectionné 8 produits de pharapharmacie indiqués pour une protection solaire adaptée. 

  •  SAV
    01 87 15 52 50

    du lundi au vendredi de 9h30-12h30/14h-18h

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%