Lubrifiants sexuels

Lubrifiants et gels intimes

Les lubrifiants intimes sont des produits spécialement conçus pour lubrifier la zone intime tant chez l’homme que chez la femme pour soulager les douleurs liées à la sécheresse vaginale et faciliter les rapports sexuels, par exemple. Les lubrifiants sont compatibles avec l’utilisation de préservatifs et d’autres méthodes contraceptives.

Quels sont les différents types de gels lubrifiants ?

Il existe de nombreuses sortes de gels intimes pour s’adapter aux besoins de chacun, favoriser la santé sexuelle et proposer plusieurs possibilités en cas d’allergie à l’un des composants. En voici quelques-uns :

Le lubrifiant à base d’eau

Ce lubrifiant est considéré comme le plus pratique et est souvent recommandé car il est efficace contre la sécheresse intime, n’abîme pas le préservatif, ne tache pas et se nettoie très facilement. Il ne peut cependant pas être utilisé sous l’eau car il se dilue rapidement.

Le lubrifiant à base de silicone

Il s’agit de l’option la plus lubrifiante. Ce lubrifiant résiste à l’eau et possède un pouvoir lubrifiant plus élevé que celui des produits à base d’eau. Il est cependant peu recommandé pour le sexe oral ou l’utilisation de jouets en silicone.

Le lubrifiant à base d’huile

Il permet d’obtenir une lubrification optimale et est plutôt conseillé pour les hommes en cas de rapports anaux ou pour la masturbation car il peut entraîner des infections ou des irritations intimes en cas de rapports vaginaux. Il n’est pas compatible avec l’utilisation du préservatif car il présente des risques de déchirures.

Comment utiliser un lubrifiant intime ?

Pour utiliser correctement un gel lubrifiant intime, il est recommandé de le réchauffer entre ses mains avant de l’appliquer sur les deux partenaires, et placer une petite goutte dans le préservatif même si celui-ci est prélubrifié. Voici quelques petits conseils qui pourraient vous être utiles :

  • Ne pas appliquer une trop grande quantité de lubrifiant.
  • Si nécessaire, il est possible de réappliquer le lubrifiant au cours des rapports. Il vaut mieux réappliquer le produit qu’en appliquer une trop grande quantité dès le début.
  • En cas de pénétration anale, utiliser le double de la dose recommandée pour les rapports vaginaux.
  • Ne pas utiliser de lubrifiants faits maison comme les huiles, les crèmes ou autres car la zone vaginale est très fragile et pourrait s’irriter.
  • Faire attention à la date d’expiration pour éviter que les composants contenus dans le produit ne se détériorent avec le temps.

Le plus recherché de LUBRIFIANTS